Accueil WTA WTA – Madrid Lopez : « Il y a un mois, ma pen­sée était dif­fé­rente, je…

Lopez : « Il y a un mois, ma pensée était différente, je ne pouvais pas imaginer qu’il puisse y avoir du tennis »

-

Feliciano Lopez a logi­que­ment réagi par rap­port à toutes les annonces autour de Roland‐Garros. Le direc­teur du Masters 1000 de Madrid a aus­si évo­lué en ce qui concerne les pos­si­bi­li­tés de jouer au ten­nis en 2020. 

En effet, comme il le dit lui même, la pan­dé­mie n’a pas plus la même inten­si­té, et cela change la donne : « Nous ne per­dons pas espoir. Il y a un mois, ma pen­sée était dif­fé­rente. Je ne pou­vais pas ima­gi­ner qu’il puisse y avoir du ten­nis. Maintenant, j’ai de l’es­poir et j’es­père que la situa­tion sani­taire conti­nue de s’a­mé­lio­rer. La déci­sion finale sur le calen­drier sera don­né le 15 Juin par l’ATP et la WTA »

Feliciano Lopez qui connait les dif­fi­cul­tés pour un joueur à enchaî­ner les tour­nois, est aus­si inquiet concer­nant la tenue pro­bable de l’US Open : « Si l’US Open est orga­ni­sé, cela pour­rait nous nuire un peu car il y aura très peu de temps pour se pré­pa­rer à Roland Garros. Cela ne va pas nous aider car il fau­dra que les joueurs aient le temps d’ar­ri­ver et de s’a­dap­ter au tour­noi puis d’al­ler à Paris ». 

A moins que Roland‐Garros se décale d’une semaine pour débu­ter en octobre, ce qui semble la meilleur option pour tout le monde.

Instagram
Twitter