AccueilATPATP - MadridMais que s'est-il passé ?

Mais que s’est‐il passé ?

-

A la surprise géné­rale, Rafael Nadal a été battu par Fernando Verdasco en huitièmes de finale à Madrid, 6–3 3–6 7–5. Encore plus que le résultat, c’est la manière qui inter­roge. Comment Rafael Nadal, qui avait remporté ses 13 derniers matches face à Verdasco, a‑t‐il pu s’in­cliner aujourd’hui ? Que s’est‐il passé ?

Avez‐vous déjà vu Rafael Nadal commettre 38 fautes directes pour seule­ment 19 coups gagnants dans un match en deux sets gagnants sur terre battue ? Pire, avez‐vous déjà vu Rafael Nadal perdre un match après avoir mené 4–1 double break puis 5–2 dans l’ul­time manche, face à un adver­saire alors complè­te­ment sorti du match ? Car si Fernando Verdasco a réalisé un superbe premier set, prenant sa chance à l’échange, trou­vant de superbes angles en coup droit et tenant parfai­te­ment sa diago­nale en revers, Rafael Nadal lui a ensuite, après avoir égalisé à un set partout, presque donné le match. Or ce n’est pas fran­che­ment le style du numéro 2 mondial de faire ce genre de cadeaux. 

Retour sur les faits : Rafa vient d’éga­liser à un set partout face à un Verdasco qui peste de plus en plus sur la surface, sa raquette ou encore son niveau de jeu. Le Madrilène ne semble plus du tout dans le match, râle après chaque point perdu et traîne les pieds sur le court. Nadal breake logi­que­ment et se détache à 5–2, malgré un niveau de jeu plutôt faiblard. Et puis le numéro 2 mondial panique, multi­plie les fautes et laisse son adver­saire revenir : 5–2, 5–3, 5–4 puis 5–5. Où sont passées les qualités mentales du Majorquin ? Pourquoi n’arrive‐t‐il pas à simple­ment jouer son jeu pour conclure ce match ? Encore une fois, Rafa multi­plie les fautes et offre sur un plateau le match à un adver­saire qui, 20 minutes plus tôt, ne croyait plus du tout en ses chances. Inutile de préciser que l’on attend avec impa­tience les décla­ra­tions du Majorquin sur ce match. A‑t‐il eu un problème physique ? N’arrive‐t‐il pas à s’adapter à cette terre battue bleue ? Bref, que s’est il passé !

Devenez fan de We Love Tennis sur Facebook ici !