AccueilATPATP - MadridMurray naturellement favori

Murray naturellement favori

-

Bon joueur sur tous types de surfaces et très régu­lier dans ses perfor­mances depuis 2011, Andy Murray endosse sans trop de diffi­cultés son costume de membre du Big Four. Une année 2012 flam­boyante : demi‐finale à Melbourne puis quart de finale à Roland Garros suivi d’un sacre Olympique triom­phal et d’un titre à l’US Open. En 2013, le Britannique reste lancé comme un boulet de canon : deux titres – l’un à Brisbane et l’autre à Miami – et une finale à l’Open d’Australie. Ceci pour un bilan de vingt victoires et trois défaites. Autant dire que les chances de voir gagner Florian Mayer, son adver­saire du jour, sont bien maigres. Les deux joueurs ne se sont rencon­trés qu’une seule fois en tournoi. C’était à Rome, en 2011, et Murray l’avait emporté sur un score atypique de 1–6 6–1 6–1.

La raquette d’Andy Murray, ici !

Article précédentHaas facilement
Article suivantWilliams ça passe