Accueil ATP ATP - Marseille Khachanov en impose

Khachanov en impose

-

Impressionnant depuis le début de la semaine marseillaise, Karen Khachanov a décroché le titre face à Lucas Pouille au terme d’une finale indécise et intense. Le Russe s’impose 7-5, 3-6, 7-5 après 1h49 de jeu et s’adjuge à 21 ans son deuxième titre en carrière en deux finales. Un an après, le Nordiste, lui, butte une nouvelle fois sur la dernière marche dans la cité phocéenne.

La belle série de Lucas Pouille qui restait sur quatre finales remportées (Budapest, Stuttgart, Vienne et Montpellier) s’arrête. Comme il n’y a jamais de hasard, il s’incline en finale là où il a été battu pour la dernière fois sur la dernière marche : l’Open 13 Provence. Il y a un an, le Nordiste cédait face à Jo-Wilfried Tsonga. Cette année et après une très grosse bataille, il rend les armes face à Karen Khachanov.

Pourtant, le protégé d’Emmanuel Planque a réussi ce que personne n’avait fait cette semaine : prendre un set au Russe. Breaké assez vite au début du match (à 1-1), il réagit à 5-4 en recollant au score. Mais le Tricolore n’en profite pas et relâche sa mise en jeu dans la foulée. Une aubaine que Khachanov saisit pour virer en tête. Pouille n’est pas loin de craquer dès le premier jeu du deuxième, mais il parvient à sauver deux balles de break. Et cela va lui faire du bien, car c’est lui qui va peu à peu dominer les débats. Il est récompensé par un break à 3-2. Un avantage qu’il tient pour égaliser à un set partout.

Le troisième set est indécis et aucun des deux joueurs ne veut lâcher sa mise en jeu. À 5-6, Pouille est en difficulté et après avoir sauvé une balle de match, il commet une double faute qui lui est fatale. Karen Khachanov, qui avait complètement raté son smash sur la première occasion de conclure, ne se manque pas sur la deuxième pour signer un succès 7-5, 3-6, 7-5. Impressionnant depuis le début de la semaine, il s’impose finalement logiquement et décroche à 21 ans son deuxième titre en carrière en deux finales. Et confirme surtout tous les espoirs placés en lui.

Crédit photo : Open Sud de France

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook