Accueil ATP ATP – Marseille Khachanov en impose

Khachanov en impose

-

Impressionnant depuis le début de la semaine mar­seillaise, Karen Khachanov a décro­ché le titre face à Lucas Pouille au terme d’une finale indé­cise et intense. Le Russe s’impose 7–5, 3–6, 7–5 après 1h49 de jeu et s’adjuge à 21 ans son deuxième titre en car­rière en deux finales. Un an après, le Nordiste, lui, butte une nou­velle fois sur la der­nière marche dans la cité phocéenne.

La belle série de Lucas Pouille qui res­tait sur quatre finales rem­por­tées (Budapest, Stuttgart, Vienne et Montpellier) s’arrête. Comme il n’y a jamais de hasard, il s’incline en finale là où il a été bat­tu pour la der­nière fois sur la der­nière marche : l’Open 13 Provence. Il y a un an, le Nordiste cédait face à Jo‐Wilfried Tsonga. Cette année et après une très grosse bataille, il rend les armes face à Karen Khachanov.

Pourtant, le pro­té­gé d’Emmanuel Planque a réus­si ce que per­sonne n’avait fait cette semaine : prendre un set au Russe. Breaké assez vite au début du match (à 1–1), il réagit à 5–4 en recol­lant au score. Mais le Tricolore n’en pro­fite pas et relâche sa mise en jeu dans la fou­lée. Une aubaine que Khachanov sai­sit pour virer en tête. Pouille n’est pas loin de cra­quer dès le pre­mier jeu du deuxième, mais il par­vient à sau­ver deux balles de break. Et cela va lui faire du bien, car c’est lui qui va peu à peu domi­ner les débats. Il est récom­pen­sé par un break à 3–2. Un avan­tage qu’il tient pour éga­li­ser à un set partout.

Le troi­sième set est indé­cis et aucun des deux joueurs ne veut lâcher sa mise en jeu. À 5–6, Pouille est en dif­fi­cul­té et après avoir sau­vé une balle de match, il com­met une double faute qui lui est fatale. Karen Khachanov, qui avait com­plè­te­ment raté son smash sur la pre­mière occa­sion de conclure, ne se manque pas sur la deuxième pour signer un suc­cès 7–5, 3–6, 7–5. Impressionnant depuis le début de la semaine, il s’impose fina­le­ment logi­que­ment et décroche à 21 ans son deuxième titre en car­rière en deux finales. Et confirme sur­tout tous les espoirs pla­cés en lui.

Crédit pho­to : Open Sud de France

Article pré­cé­dentLe titre pour Khachanov !
Article sui­vantHalys et Sakharov qualifiés !
Instagram
Twitter