AccueilATPATP - MarseilleRublev à Caujolle : "Merci Jean-Francois pour l'hôtel, j'ai mangé des hamburgers...

Rublev à Caujolle : « Merci Jean‐Francois pour l’hôtel, j’ai mangé des hamburgers de qualité tous les jours là‐bas »

-

S’il est un joueur taiseux et hargneux sur le court, ne créant pas néces­sai­re­ment un lien avec le public, Andrey Rublev est en revanche beau­coup plus drôle lors­qu’il n’a plus une raquette dans les mains. 

Interrogé sur le court lors de la remise des prix à la suite de son sacre sur l’Open 13 Provence de Marseille face à Auger‐Aliassime, le 7e joueur mondial en a profité pour remer­cier Jean‐François Caujolle de l’avoir placé dans un hôtel faisant des hambur­gers aussi bons. 

« Toutes les batailles que j’ai eues contre Félix depuis la première fois en 2018 ont connu des drames. Toutes ont eu au moins un set qui est allé au tie‐break et main­te­nant il est l’un des plus grands joueurs du monde. Surtout cette saison, il est au sommet main­te­nant. C’était un plaisir de partager le court avec lui et d’avoir réalisé une finale incroyable comme celle‐ci. J’ai dû élever mon niveau, sinon je n’au­rais eu aucune chance contre Félix. A partir de 5–4 dans le deuxième set, il a commencé à jouer beau­coup mieux et je commen­çais à penser que cela irait en trois sets. Mais d’une manière ou d’une autre, j’ai été capable d’élever mon niveau. Je voudrais aussi remer­cier le direc­teur du tournoi, Jean‐François Caujolle, pour l’hôtel. J’ai mangé des hambur­gers tous les jours là‐bas, et ils étaient de qualité. »