AccueilATPATP – MiamiAuger‐Aliassime : « Il est diffi­cile de gagner un point au filet, de prendre…

Auger‐Aliassime : « Il est difficile de gagner un point au filet, de prendre sa serviette et de se préparer au service en seulement 25 secondes »

-

A Miami, on ne plai­sante pas, et on est loin de la fameuse ambiance souriante et « sunshine » de la Magic City. 

Déjà, les courts sont pas très beaux, et le bruit de l’  »Highway » toute proche donne l’im­pres­sion que ce tournoi se déroule presque sur une aire d’autoroute. 

Si on rajoute à cela la jauge des spec­ta­teurs très basse et le fait que les ramas­seurs n’ont le droit de ne rien faire à part ramasser les balles, on comprend que certains joueurs soient un peu dépités. 

C’était le cas hier de Dimitrov, assis par terre, pour avoir de l’ombre ou encore de Kokkinakis qui devait tenir son parasol car on avait refusé qu’un ramas­seur le fasse et ceci afin de respecter le proto­cole sanitaire.

Hier, P2H a été très agacé aussi par le chro­no­mètre des fameuses 25 secondes qui l’obli­geait à courir entre les points alors que visi­ble­ment les condi­tions de jeu sont déjà difficiles. 

En confé­rence de presse, Félix Auger Aliassime a égale­ment insisté sur ce point : « Il est diffi­cile de gagner un point au filet, de prendre sa serviette et de se préparer au service en seule­ment 25 secondes », espé­rons qu’il sera entendu par le corps arbi­tral qui est visi­ble­ment très pointilleux.

Instagram
Twitter