AccueilATPATP - MiamiFederer : "Je serai prêt dimanche"

Federer : « Je serai prêt dimanche »

-

En confé­rence de presse (dans des propos relayés par TennisWorld USA, Roger Federer est revenu sur sa quali­fi­ca­tion face à Nick Kyrgios et sur ses objec­tifs pour la finale.

Sur sa perfor­mance du jour…

« Je savais à quoi m’at­tendre. Concernant sa perfor­mance je n’ai pas été surpris. Pour moi, ce qui a été impor­tant c’est que je suis resté dans ma filière. Je devais être concentré point par point. Je suis content du niveau que j’ai proposé pendant ces trois sets. C’était un match intense avec des coups assez extraordinaires. »

Sur ses ambi­tions avant de venir à Miami…

« Je n’ai pas voulu y penser avant. Je suis venu à Miami assez relax comme cela avait été le cas pour l’Open d’Australie ou pour Indian Wells. Je pensais aussi que cela allait être plus compliqué ici car la surface est plus lente. Et pour être honnête, au fond de moi, je pensais déjà que parvenir en demi‐finale aurait déjà été une vraie réussite. »

Sur Rafael Nadal, son adver­saire en finale…

« Maintenant il me reste donc à gravir la montagne Rafael Nadal. Il a eu un parcours plus calme que le mien, il sera donc forcé­ment plus frais et motivé car il n’a pas encore gagné ici (malgré quatre finales perdues 2005, 2008, 2011 et 2014, ndlr). Mais je ne vais pas me plaindre et je vous assure que je serai prêt dimanche. Cela va être un match très inté­res­sant et chaud, surtout si l’on se penche sur le passé et ce duel assez épique en 2005. Pour être honnête, ce match avait été un tour­nant de ma carrière comme la semaine entière où j’avais enchainer des gros matchs, longs et éprou­vants. Cela sera vrai­ment très spécial de retrouver Rafael Nadal ici, vrai­ment spécial. »

Sur ses sensa­tions durant le match face à Kyrgios…

« Ce matin (lire ce vendredi), après le quart de finale face à Berdych, je pensais être plus atteint physi­que­ment mais au final, cela n’a pas été le cas. J’étais plutôt en très bonne forme. De plus, le fait d’avoir un jour off est plus que positif pour arriver en finale prêt pour aller défier Rafa. Durant le duel face à Kyrgios, je n’ai pas ressenti de gênes parti­cu­lières. J’étais plutôt bien. »

Babolat vous offre la possi­bi­lité de gagner une place pour Monte‐Carlo et d’as­sister à un entraî­ne­ment de Dominic Thiem, le tout avec une raquette Babolat Pure Strike. Dépêchez‐vous, vous avez du 27 mars au 9 avril pour jouer !

Article précédentLe Kindarena se prépare
Article suivantNadal, service compris