AccueilATPATP – MiamiFederer tombe de haut

Federer tombe de haut

-

Après avoir remporté la première manche, Roger Federer s’est fait éliminer par un excellent Thanasi Kokkinakis (174ème) pour le compte du deuxième tour de Miami. Le tenant du titre, en panne de première balle dans le deuxième set, s’est fait agresser sur ses secondes ce qui lui a coûté la manche. Les débats se sont tota­le­ment équi­li­brés lors de l’ul­time set mais c’est fina­le­ment l’aus­tra­lien qui a réussi à l’emporter au cours du tie‐break, 3–6, 6–3, 7–6(4). Il signe ici le plus bel exploit de sa carrière après avoir été longue­ment embêté par des bles­sures. Du côté du suisse, il est d’ores et déjà certain de perdre sa place de numéro 1 mondial lundi prochain au profit de Rafael Nadal. Un vrai coup dur. 

Incroyable désillu­sion pour Roger Federer qui s’in­cline pour la première fois au premier tour de Miami depuis 19 ans ! Le bour­reau du suisse se nomme Thanasi Kokkinakis, jeune joueur austra­lien qui a vu sa carrière se stopper net pendant plus d’un an à cause de bles­sures à répé­ti­tion. C’est sans aucun doute la plus belle victoire de sa carrière face au numéro 1 mondial, qui ne le sera plus dès lundi prochain. Tenant du titre, le Bâlois perd la quasi tota­lité de ses points et lais­sera le trône à son meilleur ennemi, Rafael Nadal, dans trois jours. Un vrai coup d’arrêt pour RF.

Kokkinakis en patron

Pourtant, tout avait bien commencé pour Federer. Solide sur sa mise en jeu et agressif en retour comme à son habi­tude, il semble avoir repris du poil de la bête par rapport à ses deux derniers matchs en Californie. Vainqueur presque facile de la première manche, il tombe soudai­ne­ment en panne de première balle lors du deuxième acte (54%). Automatiquement bous­culé sur ses deuxièmes services, il cède sous l’agressivité et la préci­sion de l’aus­tra­lien. Il faut dire que ce dernier est en grande forme et multi­plie les courses en s’arrachant sur chaque balle. Il est récom­pensé en rempor­tant le deuxième set 6–3.

Federer perd son trône

Alors que la plupart des obser­va­teurs s’at­tendent à une vraie réac­tion de l’ac­tuel numéro 1, le match s’équi­libre tota­le­ment et le 174ème mondial se montre parti­cu­liè­re­ment solide lors­qu’il doit sauver deux balles de break à 3–2. Très affuté, il fait parler sa toni­cité et sa puis­sance à chaque coup moyen du suisse. C’est fina­le­ment le tie‐break qui va dépar­tager les deux hommes, et c’est le moins bien classé des deux qui va l’emporter sur une faute directe de Roger. Il peut lever les bras et savourer la plus belle victoire de sa carrière à seule­ment 21 ans et après avoir connu des mois voir des années de galère, une belle et juste récom­pense. Pour Federer, c’est la douche froide, il perdra dès lundi sa place de numéro 1 mondial.

Instagram
Twitter