AccueilATPATP - MiamiFognini-Nadal, le feu contre la glace

Fognini‐Nadal, le feu contre la glace

-

Opposés en demi‐finales de Miami, Rafael Nadal et Fabio Fognini vont se disputer le sésame pour une finale en Floride. Présentation d’un match qui pour­rait devenir fou… comme être à sens unique.

Le contexte : Pour Rafael Nadal, ça commence à devenir de plus en plus récur­rent. L’Espagnol jouera de nouveau accéder à une finale d’un tournoi après l’Open d’Australie et Acapulco. À vrai dire pour l’ins­tant à Melbourne ou Indian Wells, seul Roger Federer, qu’il pour­rait rencon­trer en finale, a réussi à stopper le taureau de Manacor. Ce serait sa 5ème finale à Crandon Park, où il a toujours échoué à ramener un titre. Pour Fabio Fognini, c’est prati­que­ment l’in­verse. L’Italien n’avait plus été à pareille fête depuis Moscou l’année dernière, et il s’agit seule­ment de sa deuxième demi‐finale en Masters 1000, 4 ans après la première à Monte Carlo. Il joue donc pour une première finale dans cette caté­gorie de tournoi. Il y a donc un diffé­ren­tiel d’ex­pé­rience assez énorme entre les deux hommes à ce niveau‐là. Mais le tennis ne se joue pas seule­ment dans les résul­tats passés.

Les confron­ta­tions : Ce sera la 10ème rencontre entre les deux joueurs, et pour l’ins­tant Rafael Nadal mène 7 à 3. Mais Fognini a gagné un match très impor­tant qui pour­rait trotter dans la tête du numéro 7 mondial : à l’US Open en 2015. Dans ce match homé­rique du 3ème tour, l’Italien s’était mis en transe complète pour bouter l’Ibère hors du tournoi. Si le natif de San Remo arrive à être comme cela à Miami, le Majorquin pour­rait alors profon­dé­ment douter et perdre le fil de son match. En dehors de cela, le nonuple vain­queur de Roland‐Garros a remporté leurs deux dernières confron­ta­tions et mène 3–1 sur dur. Mais méfiance donc.

Ce qu’ils en pensent :

Rafael Nadal : « Ce sera un match diffi­cile, il a gagné quelques fois contre moi, il est très rapide, a beau­coup de talent. Je devrais donner le meilleur de moi‐même et jouer très agressif comme je l’ai fait contre Sock si je veux gagner. »

Fabio Fognini : « Je pense que la plupart des joueurs souffrent avec ces condi­tions ici, mais c’est le tennis. Je suis très content d’en être là, c’est comme un rêve, mais je vais essayer de rester concentré sur mon jeu et faire de mon mieux. »

Notre pronostic : La victoire de Rafael Nadal contre Jack Sock en quarts de finale a impres­sionné les obser­va­teurs avertis du tennis, et on voit mal comment l’Espagnol pour­rait se faire surprendre, une nouvelle fois, par l’Italien. Mais Fabio Fognini a plus d’un tour dans son sac. Il semble très frais physi­que­ment, et ne ressent pas les effets étouf­fants de la chaleur moite de la Floride. Et s’il arrive à être dans « la zone » comme à New York en 2015, même Rafael Nadal ne pourra pas faire grand chose. Et pour­rait même se mettre à douter et à reculer. Ce sera soit un match maîtrisé de bout en bout pour le taureau de Manacor, soit un match de folie orchestré par le maestro de San Remo. Une ode du feu contre la glace donc.

Babolat vous offre la possi­bi­lité de gagner une place pour Monte‐Carlo et d’as­sister à un entraî­ne­ment de Dominic Thiem, le tout avec une raquette Babolat Pure Strike. Dépêchez‐vous, vous avez du 27 mars au 9 avril pour jouer !

Article précédentBerdych a brisé la série
Article suivantKonta la première