AccueilATPATP - MiamiIsner allume la mèche

Isner allume la mèche

-

John Isner a livré une pres­ta­tion excep­tion­nelle pour se défaire d’un Juan Martin Del Potro usé en demi‐finales du Masters 1000 de Miami (6–1, 7–6(2)). L’Américain n’a pas laissé respirer l’Argentin qui n’a pas obtenu la moindre balle de break, et dont la série s’ar­rête à quinze victoires consécutives.

Un premier set survolé…

Malgré un public acquis à sa cause, alors que nous nous trou­vons en terre améri­caine, et une confiance gonflée à bloc après ses titres du côté d’Acapulco et d’Indian Wells, Juan Martin Del Potro a été embarqué par la tornade John Isner. Ce dernier a disputé un premier set somp­tueux, à l’image de son break pour mener 2–0. Le géant améri­cain a fait preuve d’une agres­si­vité excep­tion­nelle, notam­ment en retour, et d’une adresse bluf­fante au filet.
De son côté, le canon­nier argentin, exténué, n’était que l’ombre de lui‐même, comme en témoigne le nombre de coups gagnants qu’il a distillés pendant le premier set : 0 (!).

Del Potro, l’or­gueil n’a pas suffi…

Par la suite, les débats se sont peu à peu équi­li­brés, le 6e mondial parve­nant à tenir davan­tage son service. Malgré cela, la Tour de Tandil est resté sous pres­sion toute la rencontre. En effet, la balle de break qu’il sauva à 4–4 dans le deuxième acte n’ont fait que retarder l’échéance, lais­sant une lueur d’es­poir au vain­queur de l’US Open en 2009. Celle‐ci s’est éteinte quatre jeux plus tard, lorsque le 17e joueur mondial survo­lait un jeu décisif à sens unique, pour se quali­fier plutôt tranquillement. 

Quatrième finale en Masters 1000, enfin la bonne ?

Il dispu­tera sa troi­sième finale de Masters 1000 et tentera d’aller cher­cher son premier titre dans cette caté­gorie. L’opportunité qui s’offre à celui qui a frappé un coup droit à 188 km/h semble plus qu’in­té­res­sante. Il affron­tera Pablo Carreno Busta ou Alexander Zverev, alors que les trois autre finales qu’il a dispu­tées étaient face à Roger Federer, Rafael Nadal et Andy Murray…