AccueilATPATP - MiamiLes gros poissons partent à la pêche à Miami

Les gros poissons partent à la pêche à Miami

-

Indian Wells bouclé, embrayage sur Miami ! Le tirage au sort du tableau masculin a rendu son verdict : on va se régaler ! Djokovic, Federer et Murray, Tsonga et Gasquet batailleront dans la même partie de tableau. A la veille du coup d’envoi du tournoi, tour d’horizon des chances des favoris.

Comme chaque année, il y aura du beau monde à Miami. Comme chaque année, les « gros » y seront très attendus. Mais cette année, le tirage au sort a décidé d’épicer le tout en dévoi­lant un tableau final très relevé… pour notre plus grand plaisir ! La deuxième moitié du tableau a de quoi faire pâlir les plus bronzés : Djokovic, Murray, Federer, Ferrer, Tsonga, Gasquet, Gulbis, Dimitrov… De l’autre côté, on ne s’en frotte pas les mains pour autant. Rafael Nadal figure aux côtés de Raonic, Monfils, Del Potro, Wawrinka, Cilic et Berdych pour ne citer qu’eux. La compé­ti­tion promet donc d’être rude et belle et les surprises entre­vues à Indian Wells pour­raient connaître un nouvel épisode.

Tenant du titre en danger et carte à jouer chez les hommes en forme

Andy Murray est un tenant du titre en eaux troubles. Toujours dans l’in­cer­ti­tude quant à son niveau de jeu depuis son retour à la compé­ti­tion, l’ac­tuel 6e joueur mondial, l’Ecossais va devoir sortir le grand jeu à Miami. Dans le cas contraire, il perdrait de nombreuses plumes pour­tant bien utile avant la tournée sur terre battue. Idem pour David Ferrer, de retour de bles­sure depuis Acapulco et fina­liste l’an passé. Les places risquent d’être échan­gées. Des places, Novak Djokovic est assuré de ne pas en perdre…ni d’en gagner. Sorti en huitièmes l’an passé, le Serbe a tout de même un sacré coup à jouer. Face à Juan Monaco ou Jérémy Chardy pour son entrée en lice, Nole pour­rait ensuite croiser la route de Gulbis puis de Murray en quarts. Même son de cloche pour les deux suisses Federer et Wawrinka qui n’ont peu ou pas de points à défendre en Floride. Absent en 2013, Roger a toutes les chances de se rappro­cher de son compa­triote au clas­se­ment ATP. Egalement forfait l’an passé, Stan’ devra lui défendre sa troi­sième place mondiale. Une belle lutte natio­nale s’annonce.

Nadal a rendez‐vous avec son destin

Rafael Nadal n’aura pas le droit à l’er­reur. Battu au troi­sième tour à Indian Wells par Alexandr Dolgopolov, le numéro un mondial sera sans doute affamé après sa déroute contre l’Ukrainien et devra prouver qu’il faudra compter sur lui cette saison autant que la précé­dente. D’autant plus qu’il court toujours après son premier succès à Miami (seul Masters avec Paris qu’il n’a jamais remporté). Trois fois fina­liste du tournoi (2005, 2008 et 2011), Rafa n’a jamais su vaincre ses démons flori­diens pour devenir le premier Espagnol à s’im­poser à Key Byscayne. Pour son entrée en lice, le Majorquin affron­tera Lleyton Hewitt ou Robin Haase avant de poten­tiel­le­ment défier Tursunov, Fognini, Del Potro ou Raonic en quarts et Wawrinka ou Berdych en demies. Malgré sa vcitoire à Rio, Rafael Nadal n’a pas affiché un état de forme très rassu­rant jusqu’a­lors. Miami pour­rait faire figure d’es­cale rêvée avant de mettre le cap sur la tournée sur terre battue. Par les temps qui courent, espé­rons que l’avion Nadal Airlines ne se perdra pas en route.

La raquette de Rafael Nadal, dispo­nible ici !