AccueilATPATP - MiamiNadal : "Me donner une nouvelle chance de triompher"

Nadal : « Me donner une nouvelle chance de triompher »

-

Rafael Nadal entre enfin dans son tournoi de Miami cette nuit face à Dudi Sela. Avant son match, l’Espagnol a été en confé­rence de presse et a parlé notam­ment à propos de son passé en Floride et des forfaits nombreux à Key Biscane.

Finaliste à quatre reprises du côté de Crandon Park (en 2005, 2008, 2011 et 2014, ndlr), Rafael Nadal a enchaîné deux années de désillu­sions, avec des élimi­na­tions précoces en Floride (troi­sième tour en 2015 et deuxième en 2016, ndlr), où il espère se rattraper cette année : « J’arrive avec de bonnes sensa­tions et je veux me donner une nouvelle chance de triom­pher à Miami. Je travaille et me bats jour après jour pour avoir l’op­por­tu­nité de remporter tous les tour­nois que je joue. Ici en parti­cu­lier, j’ai perdu plus que je ne devrais, mais je suis encore là cette année pour changer ça. »

« Pas juste l’his­toire de deux joueurs »

Alors dans cette quête de sacre à Key Biscane, les forfaits de Novak Djokovic et Andy Murray lui ouvrent une voie royale, mais il veut rappeler qu’il existe plein d’autres bons joueurs sur le circuit :« Le tournoi a encore beau­coup de très bons joueurs, les pertes de Novak et d’Andy sont regret­tables, mais cela n’abais­sera pas le niveau de ce Masters 1000. Le tennis n’est pas juste l’his­toire de deux joueurs. »

« Si je peux m’en­traîner sans blessure… »

Enfin, il est revenu sur sa santé physique et mentale, et rappelle pour­quoi il est si impor­tant chez lui de pouvoir être à 100% de ses moyens même à l’en­traî­ne­ment : « Le constat est assez simple : si je peux m’entraîner dur, sans bles­sure, mes chances de succès augmentent beau­coup. Parce que lorsque tu t’entraînes bien, ton mental peut ensuite culminer assez haut. Oui, menta­le­ment, on peut décliner beau­coup plus vite quand on sent qu’on ne peut pas tout faire et être à 100% sur le court. »