AccueilATPATP – MiamiNadal passe le test Nalbandian

Nadal passe le test Nalbandian

-

Ce match était attendu et le premier set était à la hauteur des attentes. Mais encore trop faible pour tenir aussi long­temps face à Rafael Nadal, David Nalbandian craque trop rapi­de­ment après avoir laissé passer de belles occa­sions qui auraient pu lui permettre de conclure le match en deux sets. La tête de série n°4 du tournoi parvient à se quali­fier en trois manches, 6/7(8), 62, 62 après deux heures et 26 minutes de jeu.

Rapidement breaké dans le premier set, David Nalbandian réagit aussitôt. Alors que l’Espagnol sert pour mener 4 jeux à 2, l’Argentin fait pres­sion sur le service de son adver­saire qui commet une double faute et qui lui coûte le jeu. Tous deux solides sur leur service, les deux joueurs offrent au spec­ta­teurs un tie break afin de se dépar­tager dans cette première manche très indé­cise. Et après une heure et 6 minutes de jeu, Nadal craque sous les coups agres­sifs de son rival qui empoche le set 10 points à 8.

La réac­tion du Majorquin est attendue. Pourtant, ses mises en jeu laissent à désirer. Toujours mené, l’Espagnol frôle le danger, notam­ment dans le quatrième jeu où il parvient à sauver deux balles de break. La tension est on ne peut plus palpable sur ce court central. Peut être un peu trop pour l’Argentin qui craque et laisse son adver­saire prendre l’avan­tage. 4 jeux à 2. Nadal profite de cette baisse de régime pour remporter son premier jeu blanc de cette manche et réaliser le break sans plus attendre afin de s’of­frir le set 62.

David Nalbandian doit réagir dès le début de la troi­sième manche si il ne veut pas couler sous les coups de l’Espagnol. A l’image du match, le premier jeu du set est indécis, même si l’ac­tuel n°4 mondial parvient fina­le­ment à le remporter. L’Argentin, quant à lui, ne semble pas tenir le rythme. Malgré ses quelques coups d’éclat, le 161ème mondial ne trouve pas de second souffle et est rapi­de­ment mené 3 jeux à 1. Le reste n’est qu’une forma­lité pour l’Espagnol qui déroule sans forcer. Il s’im­pose sur le score final de 6/7(8), 62, 62 après deux heures et 26 minutes de jeu.

L’Espagnol peut sortir du court soulagé d’avoir passé ce premier vrai test qui devrait lui donner une bonne dose de confiance pour la suite du tournoi où il pour­rait retrouver dès le prochain tour son compa­triote David Ferrer qui est en ce moment même en train d’en découdre avec Ivo Karlovic.

David Nalbandian, quant à lui, peut s’es­timer satis­fait malgré la défaite. Avec le niveau atteint lors du premier set, l’Argentin semble avoir un bel avenir devant lui pour cette année, notam­ment à quelques jours du coup d’envoi de la saison sur terre battue…

Instagram
Twitter