AccueilATPATP - MiamiTsonga remet en cause l'arbitrage vidéo

Tsonga remet en cause l’arbitrage vidéo

-

Jo‐Wilfried Tsonga a remis en ques­tion les déci­sions de l’ar­bitre hier en confé­rence de presse. Ses plaintes ont relancé le débat sur le Hawk‐Eye… 

« Je me suis plaint parce que durant tout le match, j’ai dû « chal­lenger » et que j’ai très souvent eu raison. L’arbitre n’a jamais pris l’ini­tia­tive. C’est tout le temps pareil. Si la balle est vrai­ment près de la ligne, il ne va jamais dire qu’elle est faute contre Rafa. Mais contre moi, oui. Parce que si Rafa ne l’aime plus, il n’ar­bi­trera plus des finales ou des demi‐finales. Parfois ce n’est pas juste. […] Moi je dois prendre une déci­sion mais lui il ne prend jamais de déci­sion. Il donne le score. C’est pour ça que ça m’énerve parfois, C’est le double de travail pour moi : je dois jouer mais en même temps surveiller les lignes. Après, ça te monte à la tête et tu peux perdre ta concen­tra­tion à cause de ça. »

Rafael Nadal a admis qu’une faute n’avait pas été relevé par l’arbitre. 

« Jo a juste sur un point mais il a faux sur l’autre. C’est vrai qu’avec le Hawk‐Eye, les juges de chaise déjugent moins souvent qu’a­vant. C’est quelque chose de général avec les arbitres aujourd’hui qui pensent qu’ils ont moins de pres­sion avec l’ar­bi­trage vidéo. Ils ne prennent pas le risque de déjuger en sachant qu’il y a la vidéo. »

Article précédentLe programme de jeudi
Article suivantLe tout premier ranking…