AccueilATPATP - MiamiZverev, première finale en 2018

Zverev, première finale en 2018

-

Alexander Zverev s’est qualifié, cette nuit, pour sa première finale sur le circuit en 2018, sa quatrième sur un Masters 1000 en carrière. En demies, il a disposé de l’espagnol Pablo Carreno Busta en deux manches, 7–6(4), 6–1 pour 1h30 de jeu. Mené 3–0 dans le jeu décisif du premier set, le jeune joueur alle­mand a sorti le grand jeu pour s’éviter un match long et piégeux. Il affron­tera, dimanche en finale, le grand tombeur de Juan Martin del Potro, l’amé­ri­cain John Isner.

Il semble­rait bien que Alexander Zverev soit guéri. En diffi­culté depuis le début de cette saison 2018, le jeune joueur alle­mand n’a fait que monter en puis­sance au fil de ce tournoi flori­dien. Bousculé par Daniil Medvdev et David Ferrer aux deuxièmes et troi­sièmes tours, il n’a ensuite plus perdu un seul set face à Nick Kyrgios, Borna Coric et, donc, Pablo Carreno Busta. Bien plus solide et régu­lier sur sa mise en jeu, le 5ème joueur mondial semble enfin avoir trouvé son rythme de croi­sière à Miami. Son adver­saire lui a pour­tant rendu la tâche complexe en se montrant très costaud du fond du court sur l’en­semble de la première manche malgré deux balles de break sauvées en tout début de match. Concentré et déter­miné, l’es­pa­gnol entame le jeu décisif pied au plan­cher et se retrouve devant au score, 3–0. C’est à ce moment précis que le jeune et talen­tueux alle­mand a décidé de sortir l’étendue de sa palette. Impressionnant en revers, comme souvent, il se montre surtout très précis côté coup droit, alter­nant parfai­te­ment ses grandes frappes du fond du court qui font vaciller le 19ème joueur mondial.

Il a toujours battu Isner

La suite ne sera plus qu’une « forma­lité » pour le natif de Hambourg en prenant défi­ni­ti­ve­ment la mesure de son adver­saire qui commet de nombreuses fautes directes au cours de ce deuxième et dernier set. En pleine confiance, l’al­le­mand rejoint ainsi la troi­sième finale en Masters 1000 de sa toute jeune carrière (2 titres). Il y défiera le tout récent tombeur de Juan Martin del Potro, le local et géant John Isner. Les deux joueurs s’étaient déjà affrontés sur ce même tournoi la saison dernière et c’est le plus jeune qui l’avait emporté après un match à rallonge marqué par trois jeux déci­sifs. L’américain parviendra‐t‐il a remporter sa première victoire sur Alexander Zverev et par la même occa­sion son premier Masters 1000 en carrière ? Réponse dimanche soir à 19 heures, heure française.