AccueilATPATP – Monte CarloAttention à ne pas enterrer Medvedev trop vite…

Attention à ne pas enterrer Medvedev trop vite…

-

Certes, les chiffres ne plaident pas en faveur de Daniil Medvedev sur terre battue. Il n’a plus gagné un match sur cette surface depuis le 27 avril 2019 (une demi‐finale à Barcelone contre Kei Nishikori). Il a enchaîné ensuite 5 défaites aux 1ers tours de Madrid, Rome, Roland‐Garros (2019), Hambourg et de nouveau Roland‐Garros (2020). En quatre parti­ci­pa­tions au Grand Chelem pari­sien, il n’a pas remporté la moindre rencontre. 

Mais atten­tion, Daniil Medvedev sur terre battue, c’est aussi une demi‐finale à Monte‐Carlo en 2019, après avoir battu Novak Djokovic en quarts et Stefanos Tsitsipas en huitièmes. Il avait confirmé avec une finale à Barcelone, dans la foulée. Le Russe a, il est vrai, quelques lacunes sur ocre comme les glis­sades. Mais s’il lui manquait surtout de la confiance ? Une confiance qui l’a envahie grâce ces derniers mois et une 2ème place acquise au clas­se­ment ATP.

Interrogé il y a quelques semaines sur son niveau sur terre battue, Daniil Medvedev s’était montré confiant : « Je pense qu’il ne s’agit pas de m’améliorer mais certai­ne­ment de mieux me préparer », assurait‐il. Pour son premier match sur le Rocher, il affron­tera soit Krajinovic soit Basilashvili. 

Instagram
Twitter