AccueilATPATP - Monte CarloDjokovic gagne en douceur

Djokovic gagne en douceur

-


Novak Djokovic se qualifie pour les huitièmes de finales à Monte Carlo. Le Serbe domine l’Italien Andreas Seppi, en deux sets, 6–1, 6–4. Tout n’est pas encore parfait, mais il s’agit d’un bon tour de chauffe pour le numéro un mondial.

« L’an dernier, j’ai réalisé une excel­lente saison. J’espère que cette année sera aussi bonne. J’arrive motivé à Monte Carlo. Je suis en forme et assez reposé. » Djoko est de retour sur terre dans les meilleures condi­tions possibles. Le Serbe peut donc entamer sa saison de terrien, celle qui doit le mener au sommet à Roland Garros. Objectif Djoko Slam ! Et ça commence douce­ment mais sûre­ment. Pour son entrée en lice à Monte Carlo, Novak élimine tran­quille­ment Andreas Seppi, en deux manches, 6–1, 6–4, après 1h28 de jeu. Rien de flam­boyant à se mettre sous la dent, mais ça passe pour Djoko. Tel est l’es­sen­tiel quand on fait son entrée dans la compétition.

Et pour­tant, le Serbe démarre fort en brea­kant d’en­trée l’Italien. Un break, puis deux. les jeux défilent et Novak se retrouve à mener 5–0. La manche est pliée 6–1. Malgré le score, le jeu est loin d’être parfait. Novak peut remer­cier son adver­saire qui donne beau­coup de points. Dans le set, le numéro un mondial cherche la bonne cadence et règle son coup de poignet. Résultat : il claque seule­ment six coups gagnants. Le second round est simi­laire, mais, cette fois‐ci, l’Italien est plus adroit. Du coup, il colle un peu plus le Serbe. Qu’importe, ce dernier avait déjà fait le plus dur en prenant de nouveau l’en­ga­ge­ment de Seppi d’en­trée de seconde manche. Rien d’ex­tra­or­di­naire, mais Novak sait faire la diffé­rence au bon moment.

« Désormais, on dispose de plus de temps entre Miami et Monte Carlo. C’est une très bonne chose car ça m’a permis de bien récu­pérer et de m’en­traîner suffi­sam­ment pour répéter les gammes sur terre battue. Je suis convaincu que je serai prêt. » Si les effets des entraî­ne­ments ne se font pas encore sentir ce mercredi, on est sûr que la machine serbe va monter en puis­sance petit à petit. La terre doit se faire appri­voiser. Mais atten­tion de ne pas trop tergi­verser face à Dolgopolov au prochain tour.

La tenue de Novak Djokovic, ici !

Article précédentAlmagro – Starace : 6–1
Article suivantFederer fan de hockey