AccueilATPATP - Monte CarloGasquet, au métier

Gasquet, au métier

-

Richard Gasquet se qualifie pour les quarts de finale du Masters 1000 de Monte‐Carlo. Sans trop convaincre, le Bitterois élimine la tête de série numéro neuf du tableau Marin Cilic, sur le score de 7–5 6–4. En quart de finale, il affron­tera l’Italien Fabio Fognini, tombeur surprise de Tomas Berdych en fin de matinée.

Richard Gasquet n’a pas réalisé le match de sa vie, loin de là, mais son niveau de jeu a suffi aujourd’hui pour se défaire de Marin Cilic. Comme souvent, Richard a passé une bonne partie de la rencontre loin derrière la ligne de fond de court. Peut‐être pas au mieux physi­que­ment, il a préféré laisser l’initiative du jeu à Cilic, se conten­tant de faire l’essuie-glace en fond de court et d’attendre la faute de son adver­saire. Une stra­tégie qui lui a permis de mener 7–5 3–0, mais qui a atteint ses limites lorsque Cilic est parvenu à régler la mire en coup droit. Les débats se sont alors équi­libré, mais Richard a serré les dents, écarté une balle de break sur son service à quatre jeux partout, avant de réaliser un dernier jeu de retour solide pour s’adjuger le match. 

Même si tout n’a pas été parfait pour Gasquet aujourd’hui, une victoire en deux sets face à un joueur du top 20 est toujours bonne à prendre. Celle‐ci lui permet de pour­suivre sa route à Monte Carlo, où il dispu­tera un quart de finale pour la troi­sième fois de sa carrière. Un quart de finale qu’il abor­dera en posture de favori face à Fabio Fognini, 32ème joueur mondial, contre qui il n’a jamais perdu auparavant. 


Gasquet rejoint les quarts

Gasquet, une oppor­tu­nité à saisir

Tsonga, Gasquet : quarts en vue ?

Article précédentRobredo à l’entraînement
Article suivantYouzhny, un sanguin