AccueilATPATP - Monte CarloLe fantôme de Gasquet

Le fantôme de Gasquet

-

Richard Gasquet est passé complè­te­ment à côté de son quart de finale face à Fabio Fognini. Étrangement absent, le Français s’in­cline en deux manches, 7–6[0] 6–2. Si l’Italien a réussi un très bon match, il aura aussi été bien aidé par un Gasquet tota­le­ment à côté de ses pompes.

Mais qu’est‐il arrivé à Richard Gasquet ? Le numéro 9 mondial, qui nous avait habi­tués à une belle constance depuis le début de la saison 2013, quitte ce Master 1000 de Monte Carlo par la petite porte. Totalement absent, parti­cu­liè­re­ment lent, Gasquet n’a jamais réussi à poser son jeu fait de frapper lourdes et bombées. Rien ne sortait de sa raquette, si ce n’est de bien trop clair­se­mées fulgu­rances. Bref Gasquet s’est raté et Fognini, lui, a su parfai­te­ment en profiter.

D’abord en sauvant une balle de set, à 5–4 dans la première manche. Ensuite en enchaî­nant par un tie‐break abso­lu­ment parfait, remporté 7 points à 0. Et si le niveau de jeu du Français n’était déjà pas fameux dans le premier set, il plongea tota­le­ment dans la manche suivante. Visiblement touché physi­que­ment, Gasquet n’a pas couru, défendu, ni frappé comme d’ha­bi­tude. Le service n’a pas fonc­tionné, pas beau­coup plus que le revers, une fois n’est pas coutume. Offrant son enga­ge­ment sur un service‐volée cadeau à 3–2, seconde manche, le Français laisse son adver­saire et ses suppor­ters s’en­flammer. Presque sans combattre, il rend les armes, tête basse, sur un dernier break presque navrant (7–6 6–2).

Richard Gasquet ne nous avait plus habi­tués à ce genre de décon­venue. Trou physique ? Problème de cheville ? Manque d’envie ? Pression du costume de favori ? Le Français devrait donner quelques expli­ca­tions en confé­rence de presse d’ici peu. Quant à Fabio Fognini, il se qualifie pour la première demi‐finale de Master 1000 de sa carrière. Le tout devant un public acquis à sa cause. Il y aura au moins un heureux ce soir !

De votre envoyée spéciale à Monte Carlo

Devenez fan de We Love Tennis sur Facebook ici !