AccueilATPATP – Monte CarloMais qui est Beck ?

Mais qui est Beck ?

-

La belle histoire d’Andreas Beck s’est arrêté en quarts de finale du Masters 1000 de Monte‐Carlo. L’Allemand, gaucher, a surpris tout son monde avec un jeu solide, bien en place et une belle frappe en coup droit. Le 89ème mondial ne dispu­tait pour­tant que son troi­sième tournoi ATP de l’année, après l’ATP250 de Chennai et l’Australian Open. Il n’avait remporté que 2 matches sur le circuit ATP, cette saison, sur un minus­cule total de 9 gagnés depuis le début de sa carrière profes­sionnel, en 2003. Jusqu’à main­te­nant, il s’était prin­ci­pa­le­ment illustré sur le circuit Challenger, avec notam­ment 4 titres dans la besace. Sa seule perf’ ATP remon­tait à Halle, en 2008, où il avait atteint les quarts en battant Gicquel et Zverev.

Grâce à ce quart de finale, il devrait empo­cher 180 points et pointer, dès lundi, aux alen­tours de la 65ème place. Les dizaines de milliers de dollars qu’il va égale­ment gagner ne seront sûre­ment pas négli­geables, quand on connaît la vie diffi­cile que mènent les joueurs trop mal classés pour inté­grer direc­te­ment le tableau prin­cipal des tournois.

Instagram
Twitter