Accueil ATP ATP - Monte Carlo Mais qui est Beck ?

Mais qui est Beck ?

-

La belle histoire d’Andreas Beck s’est arrêté en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. L’Allemand, gaucher, a surpris tout son monde avec un jeu solide, bien en place et une belle frappe en coup droit. Le 89ème mondial ne disputait pourtant que son troisième tournoi ATP de l’année, après l’ATP250 de Chennai et l’Australian Open. Il n’avait remporté que 2 matches sur le circuit ATP, cette saison, sur un minuscule total de 9 gagnés depuis le début de sa carrière professionnel, en 2003. Jusqu’à maintenant, il s’était principalement illustré sur le circuit Challenger, avec notamment 4 titres dans la besace. Sa seule perf’ ATP remontait à Halle, en 2008, où il avait atteint les quarts en battant Gicquel et Zverev.

Grâce à ce quart de finale, il devrait empocher 180 points et pointer, dès lundi, aux alentours de la 65ème place. Les dizaines de milliers de dollars qu’il va également gagner ne seront sûrement pas négligeables, quand on connaît la vie difficile que mènent les joueurs trop mal classés pour intégrer directement le tableau principal des tournois.

Instagram
Twitter