Accueil ATP ATP - Monte Carlo Nadal : "C’est toujours comme un come-back"

Nadal : « C’est toujours comme un come-back »

-

Absent depuis son forfait avant la demi-finale du Masters 1000 d’Indian Wells, Rafael Nadal débute la saison sur terre battue sans avoir de réels repères. Le Majorquin a fait le point lors de sa conférence de presse. Morceaux choisis.

Crédit photo : Chryslène Caillaud

Sur ses sensations avant la saison sur terre battue…

« Je n’ai pas encore commencé la saison sur terre battue, alors je ne peux pas parler des sensations. J’ai eu une première partie difficile, donc c’est dur d’avoir une vision claire d’où j’en suis car j’ai eu beaucoup trop de coupures. Ç’a été difficile personnellement. Il y a des hauts et des bas. Maintenant, c’est un travail quotidien, progresser lors de tous les entraînements. Après Indian Wells, j’ai dû couper à nouveau plusieurs semaines et j’ai repris progressivement. C’est toujours comme un come-back. C’est important de bien s’entraîner afin d’être compétitif pour mon premier tour qui sera compliqué (contre Roberto Bautista Agut). J’ai repris il y a deux semaines et mon genou va bien. Maintenant, j’ai besoin de travailler sur le tennis. C’est l’objectif. Je suis arrivé vendredi et j’ai effectué plusieurs heures d’entraînement. J’espère que la compétition me donnera le rythme dont j’ai besoin. »

Sur une éventuelle frustration avec l’enchaînement des problèmes…

« Je ne peux pas me plaindre sur le tennis car à chaque fois que j’ai joué, j’ai été en position de gagner le tournoi. D’un autre côté, c’est compliqué d’enchaîner les problèmes, mais cela fait partie de ma carrière. Je n’aime pas parler de frustration car la vie a été trop bonne pour moi pour être frustré. Parfois c’est difficile d’accepter la situation quand vous avez plusieurs problèmes à la suite, ce qui est le cas depuis le début de l’année encore une fois. Il faut être fort mentalement et garder la passion car si ce n’est pas le cas, vous souffrez. Je pourrais être frustré, mais à chaque fois que je suis revenu, j’ai été compétitif. J’espère y parvenir une nouvelle fois. Le début de saison sur terre battue est important pour moi comme l’est ce tournoi. »

Sur les prétendants sur terre battue…

« On ne peut pas prédire le futur mais j’espère en faire partie. La nouvelle génération arrive et ils sont vraiment bons. Je pense à Félix (Auger-Aliassime), Denis (Shapovalov), Tsitsipas… Ils aiment jouer sur cette surface. La saison sur terre battue s’annonce intéressante. Dominic (Thiem) est un candidat pour tous les tournois surtout après sa victoire à Indian Wells, Novak (Djokovic) l’est aussi. Pour Roger (Federer), il faudra voir comment il est capable d’adapter son jeu à la terre après une longue période d’absence sur cette surface. »

De votre envoyé spécial à Monte-Carlo

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook