AccueilATPATP - MontpellierGasquet : "Que ce soit moi qui décide quand arrêter et non...

Gasquet : « Que ce soit moi qui décide quand arrêter et non pas une blessure »

-

Plus de trois mois après son dernier match sur le circuit (à Bâle en octobre 2019), Richard Gasquet a réussi son retour à la compé­ti­tion en dispo­sant de Gilles Simon (6–4, 6–4) au premier tour de l’Open Sud de France. Le Biterrois était soulagé que son physique tienne pour ses retrou­vailles avec le circuit : « J’ai souvent fait des arrêts assez longs et je négo­ciais bien les premiers matchs, comme aujourd’hui (lire ce mercredi). Ce n’est pas facile après un arrêt de trois mois. L’an dernier, j’étais revenu après une opéra­tion et six mois d’absence. Le premier match fait partie du processus, il y a ensuite la récu­pé­ra­tion et enchaîner pour retrouver le niveau physique du sport de haut niveau. Je suis content car c’était assez ines­péré. Il faut être prudent et prendre jour après jour. Même si Gilles était diminué, il y a eu de belles séquences. Les jambes ont bien répondu. J’ai couru et le genou n’a pas eu mal, c’est ce qui me fait plaisir. »

« Je suis content car c’était assez inespéré »

Perturbé depuis plusieurs saisons par des pépins physiques, le Tricolore de 33 ans (58e) a réaf­firmé son envie de bien finir sa carrière : « Je suis encore loin de mon meilleur niveau et c’est déjà incroyable de gagner. Je sais ce que c’est pour revenir et ce qu’il faut faire. La moti­va­tion et le plaisir sont là, sinon tu ne reviens pas. Tu fais des efforts et c’est diffi­cile. J’aime jouer au tennis et j’espère finir sur quelques belles saisons et que ce soit moi qui décide quand arrêter et non pas une bles­sure. Alors, j’espère bien finir ma carrière. »

De votre envoyé spécial à Montpellier

Crédit photo : Open Sud de France