AccueilATPATP - MontpellierGasquet-Zverev, il faut choisir

Gasquet‐Zverev, il faut choisir

-

Cette édition 2017 de l’Open Sud est surement l’une des plus palpi­tantes vécues depuis la créa­tion de cet événe­ment. Ce dimanche, les spec­ta­teurs auront le choix entre leur chou­chou, régional de l’étape et triple vain­queur, Richard Gasquet, et Alexandre Zverev que l’on présente comme un futur grand. Le spec­tacle sera donc au rendez‐vous même si certains fans auraient peut‐être préféré une finale 100% française.

A Montpellier, Richie est presque chez lui. Même s’il est arrivé fatigué du Japon, il a tenu son rang, notam­ment en demi‐finale où il a déroulé face à son « pote » Benoit Paire (6–2, 6–2) se quali­fiant pour sa 5ème finale à l’Open Sud sur sept éditions, un pour­cen­tage qui est assez hallu­ci­nant. Le trico­lore qui présente aujourd’hui un palmarès de 14 titres est le joueur fran­çais le plus titré en acti­vité même s’il s’agit unique­ment que de victoires en ATP 250. Face à lui, Alexander Zverev est la star montante. Membre de la Next Generation, il confirme son talent, son envie, et ses qualités tennis­tiques indé­niables. Face à Jo‐Wilfried Tsonga, il n’a rien lâché alors même que Jo était dans une forme éblouis­sante depuis le début de la semaine. 

 » Zverev en quête d’un deuxième titre »

Vainqueur l’an dernier à Saint Petersbourg face à Stan Wawrinka, l’Allemand est donc déjà habitué aux matchs impor­tants. D’ailleurs sa perfor­mance inouïe face à Rafael Nadal en 16ème de finale à l’Open d’Australie est déjà l’un de ses matchs de réfé­rence. Les orga­ni­sa­teurs ont donc eu le « nez » en lui offrant une wild card. En terme de face à face, on peut presque légi­ti­me­ment dire que les deux hommes ne se sont jamais joués puisque le seul duel a eu lieu en début d’année lors de la Hopman Cup, c’est Richard qui l’avait emporté.

Le seul duel a eu lieu en début d’année lors de la Hopman Cup

Cette rencontre reste donc très indé­cise car Richard a montré quelques faiblesses en quart de finale et on craint que le rythme proposé par Alexander puisse un peu l’étouffer. En même temps, il sera plus frais que son adver­saire et sera logi­que­ment porté par le public. Quelque part, on va vivre une ambiance de Coupe Davis, ça tombe bien, Richie en revient tout juste, il ne sera pas dépaysé.

Instagram
Twitter