AccueilATPATP – MontpellierMurray : « Je ne vois pas pour­quoi je ne pour­rais pas rivaliser…

Murray : « Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas rivaliser avec les meilleurs »

-

Andy Murray est vrai­ment de retour. Positif au Covid‐19 quelques heures avant d’embarquer en Australie pour le premier Grand Chelem de l’année, le Britannique ne s’est pas laissé abattre et a décidé de parti­ciper au Challenger de Biella, en Italie, où il s’est seule­ment incliné en finale face à l’Ukrainien Marchenko. Arrivé à Montpellier où il s’ap­prête à disputer son premier tour face au Biéloruusse Gerasimov, l’an­cien numéro 1 mondial est fin prêt à en découdre, et sans douleur. 

« Physiquement, je n’ai pas ressenti de douleur, je vais bien, ma hanche va bien. Je m’en­traîne avec beau­coup de joueurs de haut niveau et je sais ce que je peux faire contre eux. S’ils me détrui­saient à chaque fois que je m’en­traîne avec eux, je ne conti­nue­rais pas à jouer, mais je sais à quel niveau je suis. Si je peux rester en forme pendant un certain temps et obtenir une bonne quan­tité de séances d’en­traî­ne­ment et de jeux, je ne vois pas pour­quoi je ne pour­rais pas riva­liser avec les meilleurs. J’ai toujours l’im­pres­sion de pouvoir concourir pour les grands tour­nois. J’aurais aimé pouvoir le montrer en Australie, j’étais prêt à le faire, je n’ai aucun doute. »

Instagram
Twitter