Accueil ATP ATP – Montpellier Murray : « Je ne vois pas pour­quoi je ne pour­rais pas rivaliser…

Murray : « Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas rivaliser avec les meilleurs »

-

Andy Murray est vrai­ment de retour. Positif au Covid‐19 quelques heures avant d’embarquer en Australie pour le pre­mier Grand Chelem de l’an­née, le Britannique ne s’est pas lais­sé abattre et a déci­dé de par­ti­ci­per au Challenger de Biella, en Italie, où il s’est seule­ment incli­né en finale face à l’Ukrainien Marchenko. Arrivé à Montpellier où il s’ap­prête à dis­pu­ter son pre­mier tour face au Biéloruusse Gerasimov, l’an­cien numé­ro 1 mon­dial est fin prêt à en découdre, et sans douleur. 

« Physiquement, je n’ai pas res­sen­ti de dou­leur, je vais bien, ma hanche va bien. Je m’en­traîne avec beau­coup de joueurs de haut niveau et je sais ce que je peux faire contre eux. S’ils me détrui­saient à chaque fois que je m’en­traîne avec eux, je ne conti­nue­rais pas à jouer, mais je sais à quel niveau je suis. Si je peux res­ter en forme pen­dant un cer­tain temps et obte­nir une bonne quan­ti­té de séances d’en­traî­ne­ment et de jeux, je ne vois pas pour­quoi je ne pour­rais pas riva­li­ser avec les meilleurs. J’ai tou­jours l’im­pres­sion de pou­voir concou­rir pour les grands tour­nois. J’aurais aimé pou­voir le mon­trer en Australie, j’é­tais prêt à le faire, je n’ai aucun doute. »

Instagram
Twitter