Accueil ATP ATP – Montpellier Quel pla­teau pour l’Open Sud ?

Quel plateau pour l’Open Sud ?

-

Confirmé dans le calen­drier la semaine après l’Open d’Australie, l’Open Sud doit main­te­nant ras­su­rer les par­te­naires en construi­sant un pla­teau digne d’un ATP250. 

Sébastien Grosjean, le direc­teur du tour­noi qui pos­sède un vrai réseau doit être for­cé­ment l’o­reille col­lée au télé­phone en ce moment. 

La pré­sence d’un contin­gent tri­co­lore ne fait pas de doute. On pense à Lucas Pouille, mais aus­si au régio­nal de l’é­tape Richard Gasquet, trois fois vain­queur, voir de Jo-Wilfried Tsonga s’il est remis physiquement. 

La prin­ci­pale incon­nue réside dans le pou­voir de séduc­tion de l’Open Sud pour des joueurs du Top 20. S’il est déjà dif­fi­cile de les convaincre quand tout se passe dans les règles de l’art avec des belles garan­ties, cela doit être encore plus com­pli­qué dans une forme de pré­ci­pi­ta­tion impo­sée par un timing lié à la pandémie. 

Etre situé après l’Open d’Australie impose donc l’i­dée d’une forme d’im­pro­vi­sa­tion avec peut-être des bonnes sur­prises comme celle d’une tête de série éle­vée éli­mi­née rapi­de­ment et qui veut se refaire très vite la “pilule”

Du 31 Janvier au 7 Février ce sera la 11ème édi­tion du tournoi. 

Précédemment, l’Open Sud a été rem­por­té 8 fois par des tri­co­lores (Gasquet (3), Monfils (3), Pouille, Tsonga) et par un cer­tain Zverev (2017) et Berdych (2012).

Sébastien Grosjean n’a donc pas le droit de se “lou­per” pour que son pal­ma­rès plu­tôt convain­cant reste aus­si qua­li­ta­tif en 2021 que lors des années précédentes.

Instagram
Twitter