AccueilATPATP – MontréalNadal maîtrise Janowicz

Nadal maîtrise Janowicz

-

Rafael Nadal a passé le test. Opposé à Jerzy Janowcz, profil type du joueur qu’il n’aime pas affronter, l’Espagnol a su serrer le jeu dans les moments clés pour l’emporter en deux sets, 7–6(6) 6–4. Il défiera Marinko Matosevic, tombeur de Benoit Paire, pour une place dans le dernier carré.

Après Jesse Levine hier, Rafael Nadal avait un adver­saire bien plus diffi­cile à maîtriser en face de lui ce jeudi. Jerzy Janowicz, récent demi‐finaliste à Wimbledon et friand des gros matches face aux meilleurs joueurs, avait tout dans sa raquette pour gêner le numéro 4 mondial. Sa qualité de service, ses amor­ties bien senties et son revers à plat ont bel et bien fait trem­bler l’Espagnol. Mais cela n’a pas suffi.

Mené 6–5 break dans la première manche après un début de match très verrouillé, Rafael Nadal a su profiter de la fébri­lité du Polonais pour égaliser à 6–6. Encore mené 5 points à 2 dans le tie‐break, l’Espagnol a une nouvelle fois fait l’éta­lage de ses qualités mentales pour revenir à hauteur. Et c’est grâce à une volée de revers pleine de rage jouée dans les pieds de son adver­saire que le Majorquin empoche ce premier set, 7–6(6).

Mais Janowicz ne cède pas et reprend immé­dia­te­ment les devants dans le second acte (3–0). Encore une fois, il voit Nadal revenir à hauteur (3–3). Il ne s’en remettra pas. Après 1h49 de jeu, l’Espagnol décroche son billet pour les quarts de finale (7–6 6–4).

« Janowicz est un futur Top 10, peut‐être même un futur Top 5 » lâchera Nadal peu après le match. « Je le vois bien gagner un Grand Chelem un jour ». Une nouvelle preuve que le Majorquin a dû s’employer aujourd’hui. Cela sera peut‐être un peu moins dur demain, face à Marinko Matosevic.

La raquette de Rafael Nadal, ici !

Article précé­dentDel Potro menacé ?
Article suivantDjokovic pour enchaîner
Instagram
Twitter