AccueilATPATP – MontréalNadal sur courant alternatif

Nadal sur courant alternatif

-

Pour son premier match depuis la demi‐finale de Wimbledon, Rafael Nadal a alterné le bon et le moins bon lors de son entrée en lice à Montréal face à Dan Evans. Le numéro 2 mondial s’en sort 7–6(6), 6–4 dans une rencontre qui a été inter­rompue à deux reprises par la pluie. Le Majorquin rejoint ainsi les huitièmes de finale et il y affron­tera Radu Albot ou Guido Pella.

C’était un match de reprise. De retour à la compé­ti­tion après avoir été battu en demi‐finale de Wimbledon, Rafael Nadal (tenant du titre au Canada) a logi­que­ment manqué de rythme lors de son entrée en lice à Montréal face à Dan Evans. Breaké dès le début du match, l’Espagnol a ensuite eu deux balles de set à 5–4 avant d’en écarter deux en faveur du Britannique dans le jeu décisif de cette première manche. Libéré, il prend d’en­trée le service de son adver­saire avant une inter­rup­tion d’en­viron de deux heures en raison de la pluie (7–6(6), 2–0). Le Majorquin cale encore et permet au natif de Birmingham de recoller à 3–3.

Après cette alerte, Rafael Nadal remet les pendules à l’heure pour aller cher­cher la victoire 7–6(6), 6–4 en 2h01 de jeu. Pas encore à son meilleur niveau, le numéro 2 mondial a alterné le bon (32 coups gagnants) et le moins bon avec un déchet assez inha­bi­tuel chez lui (16 fautes directes). Rafael Nadal assure l’es­sen­tiel avec cette victoire en deux sets et tentera de monter en puis­sance lors du prochain tour.

Article précé­dentNadal sans convaincre
Article suivantGasquet s’offre Nishikori !
Instagram
Twitter