AccueilATPATP - MontréalRuud : "J'ai si bien joué que le public n'avait plus rien...

Ruud : « J’ai si bien joué que le public n’avait plus rien à se mettre sous la dent »

-

Casper a réalisé une grosse perfor­mance face à Auger‐Aliassime, la clé de son succès c’est une tactique très précise et une capa­cité à préparer le duel en faisant de la pré‐visualisation.

« J’aime me visua­liser sur le terrain lorsque je dois affronter un match comme celui‐ci. Je le fais la veille du match : dans ce cas, hier, je me proje­tais sur le central, juste avant d’en­trer sur le court, quand vous savez que Félix va être applaudi à tout rompre à sa sortie du tunnel. Si je perds de longs échanges ou des points impor­tants, vous savez qu’ils vont devenir fous. J’aime faire cela parce que cela me fait « vivre » du moins dans ma tête le duel avant qu’il ait lieu. C’est une façon de gérer ces choses. D’une certaine manière, j’ai réussi à jouer si bien que le public n’avait plus rien à se mettre sous la dent, ou du moins comme il s’y atten­dait avant le match. Cela semble un peu cruel, mais je pense que c’était le cas. J’ai gagné 10 jeux d’af­filée et je suis passé de 0–1 à 6–1 puis 4–0, c’était parfait »