AccueilATPATP – MontréalTsonga et Pouille n’ont pas existé

Tsonga et Pouille n’ont pas existé

-

Le Masters 1000 de Montréal débute très mal pour le clan fran­çais avec les défaites sèches de Jo‐Wilfried Tsonga et de Lucas Pouille.

C’est un match à oublier pour Jo‐Wilfried Tsonga. Bénéficiaire d’une wild‐card pour inté­grer le tableau final, le Manceau (qui sortait d’un huitième de finale à Washington avec un victoire probante sur Karen Khachanov) est passé complè­te­ment à côté de son match face à Jan‐Lennard Struff. Très vite dépassé à l’échange par l’Allemand, le Tricolore a aussi très mal servi pendant la rencontre avec cinq doubles fautes, seule­ment 49% de premières et quatre breaks concédés. Résultat, il s’incline 6–2, 6–2 en 1h08 de jeu.

Quelques minutes plus tard, c’est Lucas Pouille qui a été éliminé dès le premier tour. Comme à Los Cabos la semaine dernière, le Nordiste prend la porte dès son entrée en lice (pour la neuvième fois de l’année) en s’inclinant 6–4, 6–4 en 1h12 de jeu face à Milos Raonic. Le protégé d’Amélie Mauresmo a concédé un break dans chaque set et n’a jamais inquiété le Canadien qui n’a perdu que dix points sur ses mises sur l’ensemble de la rencontre.

Instagram
Twitter