AccueilATPATP - Moselle OpenJulien Boutter : "Quand Jo-Wilfried Tsonga domine Ivan Ljubicic en 2011, c'était...

Julien Boutter : « Quand Jo‐Wilfried Tsonga domine Ivan Ljubicic en 2011, c’était vraiment jouissif »

-

Voici la dernière chro­nique de Julien Bouter, le direc­teur du Moselle‐Open qui sera bien occupé tout à l’hure à 18H30 pour le tirage au sort de l’edi­tion 2021.

Cette fois, Julien se souvient de la finale en 2011 entre Ivan Ljubicic et Jo‐Wilfried Tsonga, une finale remportée par le Tricolore 6–3, 6–7 (3), 6–3.

« Pour moi, il s’agit de la finale la plus aboutie après une très belle semaine. On est au parc des expo­si­tions, le central est bondé, le match tient tout le monde en haleine. C’était comme une apogée. En tant que direc­teur, c’est vrai­ment un moment « jouissif » car on a aussi l’im­pres­sion de donner du bonheur aux gens, à nos parte­naires et aussi aux fans. Après, il y a aussi le vain­queur, Jo‐Wil qui a toujours eu une sacrée cote auprès du public. Cette année là, il était en grande forme et il avait donc jouer son rôle d’am­bas­sa­deur à fond » 

Première chro­nique : Déjà en 2006, Djokovic voulait être aimé.
Deuxième chro­nique : Brad Gilbert et la soupe à la grimace.
Troisième chro­nique : « Un jour, l’agent de Federer a décidé qu’il valait 20 fois plus que Pete Sampras et tout a flambé ».
Quatrième chro­nique : « L’effet Marat Safin, c’est une queue de 100m à l’ou­ver­ture de la Billetterie »

Instagram
Twitter