Accueil ATP ATP - Nice Simon : "Nice peut faire du bien avant un Grand Chelem"

Simon : « Nice peut faire du bien avant un Grand Chelem »

-

Dans une interview accordée à la fédération française de tennis, Gilles Simon s’est exprimé sur son tournoi à Nice, sur ses sensations sur terre. Gilou estime que le tournoi de Nice peut être une bonne préparation avant Roland Garros. Le Français aborde aussi ses ambitions pour le deuxième Grand Chelem de l’année.

C’est quelque chose de spécial pour vous de disputer un tournoi à Nice, la ville où vous êtes né ?
Oui, c’est sûr. Ça fait un moment que j’avais envie de venir jouer ici. Les années précédentes j’étais un peu triste de ne pas disputer le tournoi, et je suis vraiment content d’être là cette année, d’autant que beaucoup de monde va venir pour me supporter. J’espère que je vais assurer et faire un bon tournoi. En tout cas je compte sur le public de Nice, je sais qu’il est toujours chaud et aime encourager, les matches vont être très durs donc j’aurai besoin de ça.

Vous effectuez une très belle saison sur terre battue avec un titre à Bucarest, une demi-finale à Monte-Carlo, un huitièmes de finale à Madrid et Rome, comment vous sentez vous à une semaine de Roland-Garros ?
C’est difficile de juger. J’insiste encore une fois là-dessus, mais mon niveau de jeu dépend essentiellement de mes jambes, de ma capacité à défendre, de passer de la défense à l’attaque, de rendre tous les points difficiles pour l’adversaire. Contre Ferrer, à Rome, ce n’était pas le cas car j’étais entamé physiquement. Mais c’est vrai que je ne crois pas avoir déjà abordé Roland-Garros dans d’aussi bonnes conditions, je vais arriver avec un gros niveau de confiance.

Pourquoi avoir décidé de jouer ici si vous n’êtes pas à 100 % physiquement ?
C’est vrai que j’ai beaucoup joué ces dernières semaines, mais lorsque j’ai établi ma programmation, je connaissais ce risque et je ne savais pas nécessairement que je gagnerais autant de matchs sur terre battue. En plus un tournoi comme Nice peut typiquement faire du bien avant un Grand Chelem, donc en aucun cas je ne regrette ma décision d’être venu ici. C’est un choix que j’ai fait, je dois l’assumer et faire tout ce que je peux pour bien jouer. C’est un tournoi très fort mais j’ai la ferme intention de tout donner.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook