AccueilATPATP - Open 13Llodra : "Un match parfait au service"

Llodra : « Un match parfait au service »

-

En confé­rence de presse, Michael Llodra est revenu sur sa victoire face à Albano Olivetti en quarts de finale à Marseille. Le Parisien estime que la qualité de son service et de son retour, ainsi que son expé­rience ont fait la diffé­rence aujourd’hui.

Mika, c’est à l’ex­pé­rience que tu le gagnes ce match ?
Oui… Mais pas seule­ment. Je savais que ça allait être un match compliqué. Albano Olivetti a gagné son premier match ATP cette semaine, battu son premier Top 100 puis son premier Top 10 : il n’avait rien à perdre et allait jouer sans aucune pres­sion. J’ai essayé de ne pas me frus­trer, de garder un très haut niveau de concen­tra­tion. Et puis j’ai égale­ment bien me retourné que lui, tout en réali­sant le match parfait au service. Seulement 5 points de perdus sur mes jeux de service et 75% de premières, c’est bien. Donc voilà, c’était un match solide, diffi­cile dans la tête, mais solide.

Tu t’étais un peu renseigné sur lui avant de l’affronter ?

J’ai regardé un set et demi de son match d’hier sur internet. Je l’ai trouvé bon mais j’ai aussi trouvé Fish pas terrible, pas très concerné. Pour en revenir au match, c’est vrai que quand on part dans l’in­connu, c’est toujours diffi­cile. Il est déjà capable de très bien servir mais il peut encore progresser. Ce n’est pas tout de savoir claquer une première à 220, l’idée, c’est d’être le plus précis possible et de passer un maximum de premières. Il peut encore progresser là‐dessus. Mais c’est vrai qu’il a un gros potentiel.

Vous‐voilà une nouvelle fois dans le dernier carré à Marseille. C’est un tournoi qui vous réussit bien…
C’est vrai que j’aime beau­coup ce tournoi. Les condi­tions sont idéales pour moi. Le court est rapide, les balles sont rapides, la salle est compacte. Tout ça est propice aux atta­quants. Et puis quand on réussit bien dans un endroit, on s’y sent bien !

De votre envoyée spéciale à Marseille