Ancic en sera

-

Revenu de loin après une mono­nu­cléose, Mario Ancic a confié avoir eu très peur pour sa carrière : « J’espérais et je priais pour pouvoir rejouer au tennis. Bien sûr que j’avais peur de ne plus le pouvoir, donc quand à la fin de l’année les résul­tats médi­caux ont montré que je le pour­rais, j’étais très heureux ».
Le Croate, qui sera cette semaine à Nice, a appris qu’il béné­fi­cierai d’une wild‐card pour le Queen’s, une nouvelle qui l’a évidem­ment ravi : « L’herbe est là où j’ai eu les meilleurs résul­tats et je sens que je peux faire encore des dommages. Je crois que j’au­rais un coup à jouer pour aller loin. Je suis vrai­ment impa­tient de jouer sur l’herbe au Queen’s, et revenir à Wimbledon sera un senti­ment excep­tionnel après l’avoir loupé l’année passée ». Ancien numéro 7 mondial, le Croate fera tout pour revenir à son meilleur niveau.

Article précédentNavratilova guérie
Article suivantQ – Gaudio passe