Ancic en sera

-

Revenu de loin après une mono­nu­cléose, Mario Ancic a confié avoir eu très peur pour sa car­rière : « J’espérais et je priais pour pou­voir rejouer au ten­nis. Bien sûr que j’a­vais peur de ne plus le pou­voir, donc quand à la fin de l’an­née les résul­tats médi­caux ont mon­tré que je le pour­rais, j’é­tais très heu­reux ».
Le Croate, qui sera cette semaine à Nice, a appris qu’il béné­fi­cie­rai d’une wild‐card pour le Queen’s, une nou­velle qui l’a évi­dem­ment ravi : « L’herbe est là où j’ai eu les meilleurs résul­tats et je sens que je peux faire encore des dom­mages. Je crois que j’au­rais un coup à jouer pour aller loin. Je suis vrai­ment impa­tient de jouer sur l’herbe au Queen’s, et reve­nir à Wimbledon sera un sen­ti­ment excep­tion­nel après l’a­voir lou­pé l’an­née pas­sée ». Ancien numé­ro 7 mon­dial, le Croate fera tout pour reve­nir à son meilleur niveau.

Article pré­cé­dentNavratilova gué­rie
Article sui­vantQ – Gaudio passe
Instagram
Twitter