AccueilATPATP - Queen'sERV : "Le travail que je fais prend forme"

ERV : « Le travail que je fais prend forme »

-

Superbe vain­queur d’Andy Roddick, hier, 6–4 4–6 7–5, Edouard Roger‐Vasselin savoure un de ses plus beaux matches de sa carrières. Une victoire qui pour­rait en amener d’autres, tant il se sent en forme et tant son « travail de l’ombre » semble porter ses fruits. Des propos d’ERV relayés par l’AFP.

« J’ai perdu souvent des matches accro­chés contre de bons joueurs, Del Potro, Tipsarevic, Almagro, Simon. Je me suis dit que celui‐là, il fallait que je le gagne. Je jouais bien et je le sentais peu en confiance. C’est une de mes plus belles victoires. Je progresse un peu partout mais surtout physi­que­ment, je me sens moins frêle. Avant je ne tenais pas le rythme. C’est grâce à un travail de l’ombre. J’adore le gazon. Mon jeu est assez offensif avec des frappes à plat et je viens souvent terminer au filet. J’ai battu un très bon joueur, mais je ne suis qu’au troi­sième tour, je ne vais pas m’en­flammer. Le travail que je fais prend forme. Je suis meilleur qu’il y a quatre ans quand j’avais fait le troi­sième tour à Roland‐Garros et à Wimbledon. »

Article précédentNadal entre en lice
Article suivantGronert, la polémique