Accueil ATP ATP - Queen's Murray : "J'ai voulu arrêter plusieurs foi"

Murray : « J’ai voulu arrêter plusieurs foi »

-

Absent des courts depuis l’Open d’Australie, Andy Murray va rejouer au tennis en double lors du tournoi du Queen’s. Avant les premiers coups de raquette, le Britannique s’est confié lors du traditionnel point presse qui précède la compétition.

Opéré une nouvelle fois de la hanche en janvier, l’avenir d’Andy Murray s’écrivait plus que jamais en pointillés. Presque six mois plus tard, le Britannique s’apprête à retrouver les courts en compétition en double au Queen’s et avec Feliciano Lopez. Lors de son passage devant les médias, l’ancien numéro 1 mondial a fait part de son sentiment avant de renouer avec la compétition (propos relayés par l’ATP) : « Je me sens plutôt détendu. Je ne m’attendais pas à être dans cette position. Je ne savais pas comment j’allais me sentir avec l’opération. Mais c’est génial, ça a complètement changé ma vie. Je suis impatient de retourner sur le court, mais je ne sais pas à quoi m’attendre. Je n’ai pas d’attentes particulières car être sur le court et sans douleur, c’est déjà bien. »

« Je ne voulais plus jouer. Je n’avais plus de plaisir dans le tennis. »

Le triple vainqueur en Grand Chelem a aussi raconté les difficultés qu’il a vécues lors de ces derniers mois où les galères se sont enchaînées : « J’ai voulu arrêter plusieurs fois au cours des 18 derniers mois. Je ne voulais plus jouer. Je n’avais plus de plaisir dans le tennis, aussi bien à l’entraînement qu’en match. Maintenant, c’est cool, j’aime jouer au tennis. Je veux continuer à jouer si je le peux et parce que j’aime ça. » Et l’Ecossais en a profité pour réaffirmer son envie de rejouer en simple : « Mon objectif est de rejouer en simple. C’est ce que j’aimerais. Il y a six ou huit semaines, on discutait avec mon équipe sur la meilleure manière de revenir en simple et le double était une bonne idée pour se tester. » En attendant, l’émotion sera forte sur le gazon londonien ce mercredi lors de son entrée sur le court.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook