Accueil ATP ATP - Queen's Simon: "J'étais relâché"

Simon: « J’étais relâché »

-

A l’issue de sa victoire face au Russe Daniil Medvedev en demi-finale, Gilles Simon a analysé avec beaucoup de recul ce qui lui a permis de l’emporter: « Je connais très bien Daniil car on s’entraîne très souvent ensemble. Je savais que ce match allait durer. En fait, on a le même jeu, avec une vraie différence, au niveau du service, et cela pouvait faire la différence. Je suis très content de ma performance. Au final, le match d’hier m’a permis d’être très relâché aujourd’hui. C’est un duel qui a été très tactique car on est des joueurs de filière longue. Quand il y a autant de rallyes, c’est usant nerveusement. Il faut donc pouvoir rester concentrer car la différence se fait à pas grand chose. Ni Daniil, ni moi, n’avons vraiment les armes pour nous déborder en deux ou trois coups.

Interrogé sur la finale qu’il va disputer ce dimanche et qui pourrait être historique car jamais un tricolore ne s’est imposé au Queen’s, Gilles Simon est resté placide: « Je vais tout faire pour y parvenir. Ce tournoi qui n’est qu’un ATP500 est l’un des plus beaux au monde. Inscrire mon nom à son palmarès serait un bel exploit ».
Quatre tricolores ont tenté de réaliser cette performance : Forget (1995), Grosjean (2003, 2004), Mahut (2007), Tsonga (2011). En terme de palmarès, Gilles Simon tentera donc de soulever le 15ème trophée de sa carrière. Sur gazon, il n’a disputé qu’une finale, c’était en 2013 à Eastbourne face à Feliciano Lopez. Aujourd’hui 38ème au classement ATP, une victoire lui permettrait lundi d’être 22ème et sûrement tête de série à Wimbledon.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook