C’est fini pour ERV

-

Fort de sa demi‐finale à Bâle la semaine dernière, on atten­dait avec impa­tience l’en­trée d’Edouard Roger‐Vasselin à Bercy. Opposé à un bon joueur comme Ivan Dodig, le Français se devait de livrer une parti­tion sans faute. Alors qu’il avait réaliser le break dans le premier set, le Nantais s’est fait aussitôt rattraper par le Croate qui est allé cher­cher la première manche au finish. Derrière, Dodig a claqué ace sur ace, 22 au total. Un peu plus solide que Edouard, Ivan se qualifie pour le deuxième tour où il affron­tera Nicolas Almagro. 

La raquette de Roger Federer, ici !

Article précédentAndujar sort Pospisil
Article suivantFederer joue les touristes