AccueilATPATP - Rolex Paris MastersC'est parti pour Bercy !

C’est parti pour Bercy !

-

La 28e édition du Master 1000 du Paris Bercy, débute ce lundi au POPB. Même si Roger Federer, numéro 1 mondial et tenant du titre, ne sera pas présent, ce tournoi s’an­nonce malgré tout très inté­res­sant. Voici pourquoi.

Si Roger Federer a choisi de zapper ce dernier Master 1000 de l’année pour mieux préparer les ATP Finals de Londres, Novak Djokovic, lui, sera bien présent. Mieux, le Serbe n’est pas venu à Paris pour faire du tourisme. Invité du Grand Journal de Canal+ vendredi soir, Novak a ainsi répondu avec beau­coup d’as­su­rance – et une pointe d’hu­mour c’est vrai – qu’il ne voyait personne d’autre que lui gagner Bercy. Déjà titré à Pékin et Shanghai il y a trois semaines, le numéro 2 mondial voudra conti­nuer à surfer sur cette vague d’in­vin­ci­bi­lité à Paris.

En l’ab­sence de Federer, qui est en mesure de venir contre­carrer les plans du Serbe cette semaine ? Andy Murray, qui a déjà failli le battre à Shanghai il y a peu, fait assu­ré­ment partie des préten­dants. Mais Juan Martin Del Potro, impres­sion­nant ce week‐end à Bâle face à Gasquet et Federer aura aussi une carte à jouer. Tout comme Jo‐Wilfried Tsonga, vain­queur du tournoi en 2008 et fina­liste l’an passé. Le numéro 1 fran­çais, qui béné­ficie d’un tableau plutôt progressif, aura à cœur de débuter du bon pied sa colla­bo­ra­tion avec Roger Rasheed, son tout nouvel entraîneur.

Mais Jo Tsonga n’est pas le seul Français suscep­tible de créer la surprise cette semaine. Ainsi, Gilles Simon, qui affron­tera Marcos Baghdatis au premier tour, pour­rait en cas de victoire, se faufiler jusqu’en quarts de finale, grâce au forfait de Federer qui dégage son tableau. N’oublions pas non plus Richard Gasquet, qui a toujours mathé­ma­ti­que­ment une chance de se quali­fier pour le Masters de Londres. Pour cela, le Français doit atteindre les demi‐finales et espérer que Janko Tipsarevic perde au premier tour. Pas simple, surtout que Richie débu­tera son tournoi face à Kevin Anderson, un bon serveur plutôt en forme en ce moment. A suivre égale­ment Paul‐Henri Mathieu, Julien Benneteau, Benoit Paire, Jérémy Chardy et Michael Llodra. 

Que la fête commence !

3 heures de tennis coach�(e) par Lionel Roux, entra�neur de l’�quipe de France de Coupe Davis, c’est possible avec la TennisBox !