AccueilATPATP - Rolex Paris MastersDjokovic: "Je voulais que Medvedev ne sache jamais à quoi s'en tenir,...

Djokovic : « Je voulais que Medvedev ne sache jamais à quoi s’en tenir, que ce soit toujours imprévisible »

-

Tout le monde s’ac­corde à dire que le Serbe a été très créatif lors de cette finale. En confé­rence de presse, il a confirmé ce point de vue en expli­quant qu’il avait réfléchi avec son clan à une tactique bien précise pour perturber Daniil.

« Ça, ça faisait partie du plan tactique de la stra­tégie d’es­sayer un petit peu de jouer à contre‐pied, de combiner diffé­rents jeux, de monter au filet, parce que souvent, il reste au fond de court. Il relance systé­ma­ti­que­ment. Il est telle­ment bon quand il joue, derrière la ligne, il vous fait souf­frir, il vous force à commettre des fautes directes. Donc, il faut essayer de contrôler cette agres­si­vité de sa part, c’est ce que je suis parvenu à faire. J’ai eu du succès en montant au filet, notam­ment avec les volées. Et c’est ce que je voulais faire. Je voulais qu’il ne sache jamais à quoi s’en tenir, que ce soit toujours impré­vi­sible. C’est ce qu’il faut faire contre lui. Il aime avoir son rythme. Il aime avoir son tempo. Ça ne fonc­tionne pas toujours ! Mais je pense que c’était le bon plan de jeu qu’il fallait dérouler. Le court n’est pas très rapide, c’est vrai, c’est plutôt moyen, mais la balle elle est grosse, elle est moel­leuse, donc c’est plus diffi­cile de boucler les points rapi­de­ment, mais ça m’a permis égale­ment de plus faci­le­ment retourner ses balles, et ça, ce n’était pas le cas à New York »

Instagram
Twitter