AccueilATPATP - Rolex Paris MastersForget répond aux critiques de Medvedev : "Après avoir échangé avec Federer,...

Forget répond aux critiques de Medvedev : « Après avoir échangé avec Federer, j’ai été l’artisan d’une accélération de la surface »

-

Durant le Masters 1000 de Bercy, Daniil Medvedev a regretté la lenteur du court en compa­raison aux années précé­dentes, accu­sant les orga­ni­sa­teurs. Alexander Bublik aussi, esti­mant même avoir l’im­pres­sion de jouer sur terre battue. Guy Forget, le direc­teur du Paris Rolex Masters, a tenu à mettre les choses au clair. Il répond sans détour aux critiques. 

« Après avoir échangé avec Roger notam­ment, j’ai été l’ar­tisan d’une accé­lé­ra­tion de la surface, que l’on a mise en place il y a quatre ans. Je trou­vais que la surface à Paris était trop lente. Depuis ce moment‐là, on est resté exac­te­ment sur la même vitesse. D’ailleurs, le Masters, à la suite de cette accé­lé­ra­tion du jeu, a demandé à adopter la même vitesse sur la surface à Londres qu’à Paris. Maintenant, on sait aussi que la balle a une grande influence. Certains ont joué à Vienne, d’autres à Saint‐Pétersbourg, certains avec la balle Dunlop, d’autres avec la balle Head. Apparemment, la balle Dunlop est un peu plus vive, un peu plus rapide. Ce sont des garçons telle­ment sensibles, telle­ment à cheval sur des petites choses que certains vont vous dire, comme Daniil (Medvedev), j’ai l’im­pres­sion que les courts cette année n’avancent pas. Et d’autres vont me dire, non, non, le court va vite ! C’est un sujet extrê­me­ment délicat et très fin », a déclaré Guy Forget, un brin agacé. 

Instagram
Twitter