AccueilATPATP - Rolex Paris MastersForget : "Se poser les bonnes questions !"

Forget : « Se poser les bonnes questions ! »

-

Guy Forget s’est exprimé sur le possible chan­ge­ment de dates du Masters 1000 de Paris‐Bercy, pour l’or­ga­ni­sa­tion du tournoi. Selon lui, « rien n’est fait », mais du chan­ge­ment est nécessaire. 

« Rien n’est fait, mais nous travaillons avec l’ATP pour essayer de trouver une date qui soit la meilleure possible par rapport à la proxi­mité des Masters. L’ATP a la volonté de raccourcir le calen­drier, ce que nous compre­nons parfai­te­ment. Mais il ne faut pas que cela se fasse au détri­ment des tour­nois. C’est un travail de longue haleine, de l’ombre que j’ai entre­pris, afin d’essayer de rendre Bercy incon­tour­nable aux yeux des joueurs. Je ne dis pas que le tournoi est condamné s’il reste à cette période de l’année. Mais dans cette situa­tion, nous serons confrontés de façon récur­rente à un problème de parti­ci­pa­tion des joueurs. Car ceux‐ci abor­de­ront toujours la fin de saison avec des orga­nismes fati­gués, voire dimi­nués. La proxi­mité d’un tournoi comme les ATP Finals peut donc se révéler problé­ma­tique. Mais nous pouvons aussi y voir quelques avan­tages. Regardez cette année, la place de numéro un mondial risque de se jouer sur la toute fin de saison. Avec, pour­quoi pas, le retour de Rafael Nadal à la compé­ti­tion, alors qu’il est absent des courts depuis Wimbledon. Nous pour­rions alors béné­fi­cier d’un plateau extra­or­di­naire, avec des enjeux incroyables. Mais si on se projette sur deux, trois ou cinq ans, je pense qu’il est néces­saire que nous nous posions les bonnes ques­tions et que je fasse part de mes doutes quant au posi­tion­ne­ment actuel du tournoi. »