AccueilATPATP - Rolex Paris MastersHolger Rune : "Regardez Djokovic, il n'arrête pas de progresser. S'il le...

Holger Rune : « Regardez Djokovic, il n’ar­rête pas de progresser. S’il le fait lui, à moi de le faire pour les quinze prochaines années »

-

Vainqueur de seize de ses dix‐huit derniers matchs, Holger Rune se trouve dans une forme éblouis­sante. Il a raconté ses premiers souve­nirs liés au tennis à L’Equipe avant d’af­fronter le numéro 1 mondial Carlos Alcaraz pour la première fois, à l’oc­ca­sion des quarts de finale du Masters 1000 de Paris‐Bercy. 

« Jouer sur un petit court avec des balles molles avec ma soeur en essayant de faire comme Roger (Federer). Et à l’époque, j’avais les mêmes ambi­tions que celles que j’ai main­te­nant. Oui, déjà. Le tennis a tout de suite été la passion de ma vie. Et si je voulais être comme Roger, il fallait gagner des titres en Grand Chelem et être numéro 1 ! Je me suis tout de suite dit que je voulais aller dans cette direc­tion, puisque j’avais la passion et la volonté de travailler dur. Avec une bonne équipe derrière moi, qui croit en moi… J’adore le tennis, il n’y a pas d’autre mot. Dès que j’ai frappé ma première balle, je suis tombé amou­reux du tennis. C’est beau à voir, sympa à jouer, il y a toujours des progrès à faire. Dans les jeux vidéo, on atteint le niveau et c’est fini. En tennis, non, ce n’est jamais fini. Regardez Novak (Djokovic), il n’ar­rête pas de progresser. S’il le fait lui, à moi de le faire aussi pour les quinze prochaines années. C’est exci­tant. D’un côté, je veux être parfait, et de l’autre, je sais que c’est impos­sible. Mais se dire qu’on peut toucher à une certaine forme de perfec­tion, déjà, ça fait avancer. C’est bien d’avoir ce sentiment. »