AccueilATPATP - Rolex Paris MastersIsner, la stat qui fait (très) mal

Isner, la stat qui fait (très) mal

-

John Isner ne battra pas pour la première fois de sa carrière Andy Murray : huit matchs, huit défaites. Lors des huit duels, l’Américain affiche un ratio catas­tro­phique sur les balles de break : 40 balles de break obte­nues (34 avant la finale du BNP Paribas Masters et six pendant la rencontre), une seule convertie. Dur.