La déception d’ERV

-

En confé­rence de presse, Edouard Roger‐Vasselin a montré sa décep­tion après sa défaite au premier tour face à Ivan Dodig : « Je ressens de la décep­tion parce que je n’ai jamais réussi à bien jouer ici. J’arrive quand même en confiance et malgré tout, pour la septième fois, je fais un match vrai­ment très moyen, je n’ai pas d’excuse et ça commence à me gaver ! Même avant le match, j’avais peur de ça. Sur ce court 1, je n’y arrive pas… Et plus je cherche des raisons, moins j’en trouve. »

RAFA MON AMOUR