La remon­tada de Félix

-

Félix Auger Aliassime a du batailler pour se sortir de son match contre le Suédois Mickael Ymer. 

Longtemps malmené et mécon­nais­sable, le Canadien ne parve­nait pas à prendre le dessus sur son adver­saire. Également lâché par la qualité de son service il se retrou­vait obligé de combattre sur chacune de ses mises en jeu. 

Mickael Ymer était alors plus tran­chant pour prendre l’avan­tage au tie‐break du premier set. 

Continuant sur sa lancée il contra­riait toujours aussi bien les plans du Canadien jusqu’à mener 7641, balle de 51.

C’était sans compter sur la formi­dable réac­tion du huitième joueur mondial qui rede­ve­nait alors « injouable » pour enchainer cinq jeux de suite et remporter le second acte.

En pleine confiance, Félix Auger Aliassime surfait sur sa lancée pour faire le break le premier dans l’ul­time manche. Toujours aussi incons­tant, il se faisait alors reprendre par son adver­saire pour disputer un ultime tie‐break. Il serrait alors le jeu et retrou­vait sa première balle de service (2 services gagnants à 45 dans le tie‐break et un ace sur balle de match) pour s’en sortir. 

Le Canadien s’im­po­sait fina­le­ment 67,6÷4,7÷6 en 3 heures et 31 minutes de jeu. C’est sa 16ème victoire de suite.