Accueil ATP ATP – Rolex Paris Masters Medvedev : “Je veux voir jusqu’où je peux aller”

Medvedev : “Je veux voir jusqu’où je peux aller”

-

C’est l’homme dont tout le monde parle. Daniil Medvedev, sen­sa­tion de l’année et qui reste sur six finales de rang, sera l’un des favo­ris au Rolex Paris Masters. Le Russe, pré­sent au media day, a confié qu’il comp­tait tout faire pour pour­suivre son incroyable série : “Je ne mesure pas for­cé­ment ce que j’ai réa­li­sé. Mais mon pre­mier but n’a pas chan­gé : je veux pro­gres­ser à l’entraînement, gagner des matchs. Ça marche et j’espère ne pas m’arrêter. J’étais très fati­gué après Shanghai et il y avait deux tour­nois que je vou­lais dis­pu­ter : Moscou à la mai­son et Vienne que je n’ai jamais fait et dont j’ai enten­du beau­coup de bien. Après Shanghai, je ne pou­vais plus jouer un ten­nis com­pé­ti­tif. Alors si je ne suis pas à 100%, je ne veux pas aller sur les tour­nois. J’ai pris mon temps pour récu­pé­rer, rechar­ger les bat­te­ries pour les der­niers tour­nois de la saison.”

“Mon premier but n’a pas changé : je veux progresser à l’entraînement, gagner des matchs.”

Aujourd’hui qua­trième mon­dial der­rière Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer, le Moscovite d’origine ne se fixe aucune limite : “Quand j’étais 15e, c’était déjà énorme. L’objectif alors était de ren­trer dans le Top 10, ce qui n’est jamais facile. Tu peux te dire que l’un de tes buts dans la vie est atteint, que la boucle est bou­clée, mais je ne veux pas m’arrêter là. Je veux voir jusqu’où je peux aller, si c’est numé­ro 1 mon­dial, c’est numé­ro 1. Si je n’y arrive pas, cela vou­dra dire que je ne suis pas assez fort. Par exemple, pour gagner une place main­te­nant, je dois faire quelque chose d’énorme. Alors je vais essayer.”

De votre envoyé spé­cial à Bercy

Instagram
Twitter