AccueilATPATP - Rolex Paris MastersNadal à cotés de ses pompes, prend la porte d'entrée contre Paul

Nadal à cotés de ses pompes, prend la porte d’en­trée contre Paul

-

Rafael Nadal effec­tuait son retour sur le circuit ce mercredi soir sur le court central de l’Accor Hotel Arena face à Tommy Paul.

Le Majorquin éloigné des courts depuis l’US Open, mise à part son double « symbo­lique » avec son ami de toujours, Roger Federer à la Laver Cup, a vécu une soirée très compli­quée qui avait pour­tant bien débuté.

Il s’in­cline fina­le­ment 63, 6/7(4), 16 en deux heures et 31 minutes de jeu.

Agressif et appliqué tout au long du premier set l’Espagnol ne lais­sait que des miettes à son adver­saire à partir du moment où il s’était fait « breaker » (à 23). Il enchai­nait alors quatre jeux de suite pour empo­cher le premier set avec beau­coup d’autorité.

Le numéro deux mondial conti­nuait sur sa lancée et réali­sait le break tôt dans le deuxième set pour tourner à 21 en sa faveur. Après un jeu catas­tro­phique qui remet­tait l’Américain en selle le Majorquin semblait d’un coup moins frin­guant et subis­sait de plus en plus les assauts de son adver­saire au filet. 

Tommy Paul désor­mais plus agressif profi­tait alors du passage à vide de Nadal pour remporter le second set au tie‐break.

L’Américain se servait alors de son avan­tage psycho­lo­gique pour saisir l’op­por­tu­nité de faire la course en tête et infli­geait alors un 20 d’en­trée à Rafael Nadal. 

Toujours aussi solide et porté vers l’avant le 31ème joueur mondial conti­nuait sur le même rythme pour dépasser un Rafael Nadal impuis­sant et vrai­sem­bla­ble­ment pas dans son « assiette ».

Tommy Paul rencon­trera un nouvel Espagnol au prochain tour, Pablo Carreno Busta.

Pour Nadal, cette baisse soudaine physique n’est pas une bonne nouvelle alors que le Masters débu­tera dans dix jours à Turin.