AccueilATPATP – Rolex Paris MastersNadal : « Je suis plus préparé qu’a­vant pour jouer sur cette…

Nadal : « Je suis plus préparé qu’avant pour jouer sur cette surface »

-

Le dur indoor est sans contes­ta­tion la surface qui réussit le moins bien à Rafael Nadal. Il n’y a remporté qu’un seul tournoi. C’était il y a quinze ans, à Madrid. L’Espagnol n’a jamais remporté le Masters 1000 de Paris et les finales ATP. Il a donné les expli­ca­tions à cela en confé­rence de presse, en posi­ti­vant pour cette année…

« Je peux gagner ou perdre, mais aujourd’hui je suis plus préparé qu’a­vant pour jouer sur cette surface. Auparavant, ce n’est pas que je ne jouais pas bien, c’est que c’était une surface plus diffi­cile où mes rivaux jouaient à un niveau élevé. Je n’étais pas à 100% pour riva­liser avec eux. Sans être à 100%, je n’avais pas assez d’op­tions sur cette surface. Je suis souvent arrivé avec des problèmes physiques. Les deux choses ensemble étaient diffi­ciles : je n’étais pas assez bon sur cette surface pour avoir plus de chances de succès et dans la dernière partie de la saison, j’at­tei­gnais les limites de ma force. Maintenant, la situa­tion est diffé­rente. Je suis bien physi­que­ment. Nous verrons si je suis assez bon main­te­nant ou pas. L’année dernière, je pense que c’était le cas. J’étais ici en demi‐finale et je suis arrivé à Londres très juste avec une frac­ture abdo­mi­nale, mais en Coupe Davis, j’ai joué à un niveau élevé », a expliqué l’homme aux 20 Grands Chelems dans des propos rapportés par l’ATP. Intéressant…

Nous avons décidé avec mon équipe que c’était une bonne idée de rester en compé­ti­tion », a déclaré Nadal. « Tous les facteurs influent lors de la prise de déci­sions, et c’est celui que nous avons pris parce que nous pensons que cela peut mieux fonc­tionner.« 
Ainsi, Nadal affronte l’as­saut de Paris avec l’es­poir d’ob­tenir de bons résul­tats au Paris Rolex Masters, ainsi qu’à la finale Nitto ATP à Londres. C’est quelque chose qui ne s’est pas produit dans le passé.
« Je peux gagner ou perdre, mais aujourd’hui je suis plus préparé qu’a­vant pour jouer sur cette surface », a déclaré Nadal. « Auparavant, ce n’est pas que je ne jouais pas bien, c’est que c’était une surface plus diffi­cile où mes rivaux jouaient à un niveau élevé. Pour riva­liser avec eux dans le passé, j’ai manqué d’être à mon 100%. Sans être à 100%, mes options sont tombées sur cette surface ».
Vous pour­riez égale­ment être inté­ressé : Nadal connaît déjà son chemin à Paris
«De plus, et comme à la fin de l’année, dans le passé, je suis souvent arrivé avec des problèmes physiques. Les deux choses ensemble étaient diffi­ciles : je n’étais pas assez bon sur cette surface pour avoir plus de chances de succès et dans la dernière partie de la saison, j’at­tei­gnais la limite de la force », a insisté l’Espagnol. « Maintenant, la situa­tion est diffé­rente. Je suis bien avec la force. Nous verrons si je suis assez bon main­te­nant ou pas. L’année dernière, je pense que c’était le cas. J’étais ici en demi‐finale et je suis arrivé à Londres très juste après une frac­ture abdo­mi­nale, mais en Coupe Davis, j’ai joué à un niveau élevé.
Instagram
Twitter