Paire à la conclusion

-

Reproposé à 8h

Les Français reçus 3/3 à Paris ! Julien Benneteau, Gilles Simon et Benoît Paire étaient en effet les seuls bleus en lice ce lundi. Comme à la maison, ils n’ont pas tremblé, à l’image de Julien Benneteau, tombeur de Viktor Troicki et de Gilles Simon, qui a disposé de Marcos Baghdatis. Ne manquait donc plus à l’appel que le quart de fina­liste à Bâle, Benoît Paire. Face à Pablo Andujar, le natif d’Avignon a alterné le bon et le moins bon. Surtout dans la seconde manche, où malgré un double break, le Français s’est fait reprendre par deux fois. Il s’im­pose fina­le­ment 6–3 6–4 et accède au tour suivant.

La tâche s’an­nonce en revanche nette­ment plus ardue en huitièmes, où l’at­tend le vain­queur du tournoi de Tokyo Kei Nishikori.

Paire – Andujar : 1–0
Paire et la montagne Federer

Article précédentUn problème Djokovic ?
Article suivantSimon en costaud