AccueilATPATP - Rolex Paris MastersRune : "Il fallait que je me calme, que je croie en...

Rune : « Il fallait que je me calme, que je croie en moi et que je lâche mes coups, parce que je n’al­lais pas simple­ment gagner en frap­pant simple­ment la balle, il fallait que je sois créatif »

-

En confé­rence de presse après son succès, Holger Rune était encore tout excité par son exploit même s’il a pu résumé en quelques mots bien trouvés ce qu’il s’est passé lors de son duel face à Djokovic.

« J’ai vrai­ment essayé de rester dans l’ins­tant présent. Au débit je me disais : « Ce n’est pas accep­table de perdre des jeux ». C’est un joueur fantas­tique. Puis il fallait que j’ac­cepte qu’il pouvait me breaker., que c’était logique. Il fallait donc que je tourne la page. Il fallait que je reste dans l’ins­tant présent après avoir été breaké au troi­sième. J’ai essayé de récu­pérer le break, de débreaker à nouveau puis 4 partout, 3 partout : tout est ouvert à la fin. C’était ouvert. Il fallait vrai­ment que j’uti­lise ma jeunesse, ma volonté d’acier pour lui mettre de la pres­sion, et de bien jouer aux moments impor­tants : c’est ce qui a fait la diffé­rence. Il était très diffi­cile à battre je pense que c’était l’un des matchs les plus diffi­ciles que j’ai eus à disputer de ma vie. Il fallait que je me calme, que je croie en moi et que je lâche mes coups, parce que je n’al­lais pas simple­ment gagner en frap­pant simple­ment la balle, il fallait que je sois créatif, et c’est ce que j’ai fait, j’ai fait un peu d’amortis, j’ai essayé de l’essouffler, ça n’a pas toujours fonc­tionné, mais parfois oui, ça a suffi­sam­ment fonc­tionné pour que je l’emporte »